L’€UROPE, l’€UROPE, l’€UROPE…

Publié le par Vildenay

L’€UROPE, l’€UROPE, l’€UROPE…

Comme l’écrit très justement Hannelore Crolly dans Le Figaro :  « Les institutions €uropéennes sont souvent considérées par les élus en mal de fauteuil d’un « bassin de stockage pour politiques au rancart. Un bureau à Bruxelles, un autres à Strasbourg, une couverture sociale intéressante et un salaire particulièrement copieux… »

Alors que nous sommes à sept mois des élections du Parlement €uropéen, tout prête à croire qu’à défaut de proposer aux électeurs une institution démocratique, les fonctionnaires qui tiennent les manettes continueront, comme d’habitude, à ignorer les peuples au profit des intérêts mercantiles des puissances économiques.

Soixante ans après la signature du traité de Rome en 1957, l’Union européenne suscite critiques et railleries.

Le Brexit et l’invasion migratoire incitent les citoyens à rejoindre les euro-sceptiques afin de défendre un mode de vie dont la source est Judéo-Chrétienne.

Cette €urope fonctionnarisée se moque royalement des défis sécuritaires (agressions quotidiennes et attentats) qui pourrissent le vie des citoyens.

Les Gouvernements nationaux se voient dans l’obligation d’écouter leurs citoyens face à la montée migratoire. Les élections locales permettent aux électeurs d’exprimer leur ras le bol. C’est le cas en Autriche, Danemark, Finlande, Hongrie, Italie, Norvège, Pologne… et lors des prochaines élections européennes, l’Allemagne, la France…

Ainsi les rêveurs (ou irresponsables) qui espéraient la mort des nations au profit d’une €urope une et indivisible ont creusé sa tombe en donnant tous les pouvoirs à des fonctionnaires apatrides dont la finalité d’aujourd’hui est le rejet des citoyens qui estiment que les institutions €uropéennes sont responsables de tous les maux économiques, politiques et sociaux.

« Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l’Europe !, l’Europe !, l’Europe !, mais cela n’aboutit à rien et cela ne signifie rien. » (Charles de Gaulle, 14 décembre 1965.)

employe-bureau-etoileb-032     Vildenay

 

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article