J’AI MAL À MA FRANCE….

Publié le par Le Scarabée Noir

J’AI MAL À MA FRANCE….

Des élections de dupes qui font peur….

Voilà le sentiment qui m’anime ce soir.

Car tout le monde a perdu…

Le PS qui a pris la raclée méritée.

L’UMP qui a « triomphé » grâce au PS, alors que ce parti est en déconfiture totale, sans aucun programme et en proie à une guerre des chefs sans fin.

Le FN qui garde son rang de troisième parti de France, sans pour autant n’avoir aucun pouvoir.

Le « centre » qui, plus que jamais, n’est qu’un tout petit machin sans projet, ni idée

Les écolos qui sont en passe de revenir au gouvernement, alors qui ne représentent que 2% à peine des électeurs.

La « vieille gauche » qui tente de recoller des morceaux incollables entre eux.

Bref, cette élection a clairement montré « qu’il y a quelque chose de profondément pourri au royaume de France ».

Notre premier ministre s’est transformé en militant chef de parti pendant la campagne électorale et on l’entend déclarer que s’il admettait avoir pris « une belle volée » et avoir compris le message des Français, il n’en affirme pas moins qu’il continuerait exactement la même politique que celle qu’il mène actuellement !

Et Sarko annonce triomphant que les élus UMP/UDI appliqueront strictement le programme annoncé, alors que ce programme n’existe pas encore, de son propre aveu, et que personne ne connaît les attributions des « Conseils départementaux ».

On croit rêver….

Cette élection, c’est la preuve manifeste, s’il en fallait encore une, que la France est complétement bloquée, condamnée à la sempiternelle alternance PS/UMP avec encore et toujours les mêmes têtes !

Le désaveu est là, évident, il se manifeste par l’abstention massive et par le score massif du FN.

Mais c’est un désaveu sans aucune conséquence : le pouvoir garde son pouvoir et exercera son pouvoir comme il l’entend, quoi qu’en dise « le peuple », pendant toute la durée de son mandat.

Le quinquennat est une monumentale connerie..

Et il faudra bien un jour clarifier le « rôle » du FN une bonne fois pour toutes : Ou bien ce parti est tout simplement interdit, pourquoi pas ?

Ou bien ce parti est reconnu comme tel, auquel cas, il doit avoir une représentation nationale « normale » et au moins conforme au nombre de ses électeurs.

Cette élection ne servira donc à rien et ne changera rien, pas plus que les prochaines régionales.

Et il faudra attendre la présidentielle pour reprendre les mêmes et recommencer…

C’est bien ce qui me fait peur….

Le Scarabée Noir.

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Commenter cet article

nono 31/03/2015 11:46

Les fins observateurs que vous êtes de la politique et des résultats électoraux peuvent-ils se laisser manipuler devant des chiffres électoraux truqués pas le gouvernement ?
Il n'échappera pas à votre sagacité que cette la grossière mystification du chiffre de 2% ne reflète aucun score EELV que vous avez pu relever : en Haute-Normandie, en autonomie, nous réalisons 7,5% des voix en autonomie sur 14 cantons, 17,82% en alliance avec le front de gauche sur 8 cantons, et 24,88% des voix en alliance avec le PS sur 2 cantons.
Ça ne fait pas 2% !
Au national, c'est mieux encore : 9,7% en autonomie, 13,6% avec le FdG, 27% avec le PS et 30,5% avec le PS et le FdG.
http://www.reporterre.net/Comment-le-gouvernement-a-truque
Avec Nathalie et Alexis, sur Louviers, nous avons fait 8,4%. Et même 13,45% sur Saint-Pierre du Vauvray, il fallait voir les têtes ;-)
Laetitia et Hervé, 10,3% sur Pacy.
Et Maryannick, 1ère élue EELV dans un département de Haute-Normandie, n'est même pas comptée comme écologiste mais comme divers gauche. Les écologistes n'ont rien de moins que 6 appellations : divers gauche, front de gauche, EELV, parti communiste, parti de gauche et union de la gauche.

On avait déjà dénoncé la manipulation avant les élections, c'est grossier.
"les chiffres sont des êtres fragiles qui, à force d'être torturés, finissent par avouer tout ce qu'on veut leur faire dire." Alfred Sauvy

Avant les élections, ça permettait de minimiser nos chances (sondage 2%) et d'appeler au vote utile pour lutter contre l'ogre FN.
Après, ça permet de dire le PS c'est toutes les voix de gauche, moins le FDG, moins les 2% d'écolos. La gauche fait plus que la droite, donc tous les conseillers départementaux sont PS.
CQFD : le PS a gagné, les départements sont donc désormais tous gouvernés par les socialistes.

Déjà que le mode de scrutin était fait pour nous éliminer (EELV entre autres), ça leur écorcherait la bouche de reconnaître que les écologistes font un tiers des votes de gauche ?
Si tant est qu'on admet que le PS est à gauche.
Et même Destans a réussi son pari d'éliminer le PCF. Encore gagné. Qu'est qu'il gagne le PS en ce moment !