L’EURE DÉPARTEMENTALE : PERDANT, GAGNANT & LOT DE CONSOLATION

Publié le par Charlem

L’EURE DÉPARTEMENTALE : PERDANT, GAGNANT & LOT DE CONSOLATION

Avant l'élection Régionale de décembre et Présidentielle de 2017, les départementales de l’Eure méritent une analyse dépourvue de partialité militante.

LE PERDANT

L’échec socialiste dans l’Eure :

Il revient à l’attitude suicidaire de Jean-Louis Destans pour les raisons suivantes :

  1. Le charcutage des cantons sous sa seule houlette ;
  2. Son attitude d’isolement des responsables locaux du Parti Socialiste dans la stratégie électorale, (je décide seul et basta) ;
  3. Sa volonté délibérée de suivre les ordres d’Hollande-Valls à savoir : pas d’accord avec Europe Écologie-Les Verts et le Front de Gauche.
  4. Son parachutage à Brionne contre un de ses alliés du Front de Gauche.

GAGNANT

Tableau d’honneur pour Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu qui ont œuvré efficacement pour la victoire départementale. Il faudra à la nouvelle majorité recadrer certaines dérives, notamment dans l’assistanat et l’opaque RSA.

LOT DE CONSOLATION

Un lot de consolation est attribué à Marc-Antoine Jamet.

Faute d’avoir été écarté par JL Destans dans les négociations départementales, le maire du Chef-lieu de canton de Val-De-Reuil peut avoir le sourire d’avoir œuvré efficacement et de comptabiliser la victoire des candidats socialistes de 4 cantons sur 5 sur sa circonscription.

Une résistance à la vague bleue qui devrait  profiter à MAJ lors des législatives de 2017.

Demain :

4° circonscription : MAIS OÙ EST PASSÉE LA DROITE ?

 

monde-Chevalier-etoileb-009.gif CHARLEM

Publié dans CHARLEM

Commenter cet article