LA RÉPUBLIQUE DES COQUINS (suite)

Publié le par VILDENAY

LA RÉPUBLIQUE DES COQUINS (suite)

En lisant la liste des « promotions » à la Légion d’honneur de ce 13 juillet, on constate une fois de plus que ce président qui disait vouloir une république irréprochable, fait comme à son habitude, tout le contraire.

LA RÉPUBLIQUE DES COQUINS (suite)

C’est ainsi que les familles des victimes du « Mediator » ont pu découvrir que le grand échalas Le Foll, ministre provisoire de l’agriculture, a promu au grade de Commandeur de l’Ordre de la Légion d’honneur le sieur Henri Nallet, ancien ministre de la justice de François Mitterrand…

Mis en cause dans le scandale du Mediator, Henri Nallet a occupé plusieurs postes de direction au sein du groupe pharmaceutique Servier de 1997 à 2008 pour lesquels il a perçu plus de 2,7 millions d’€uros avant de devenir jusqu’en 2013 « consultant » chez Servier, lui permettant de toucher une rémunération de 812.000 €uros pour 6 jours de travail mensuels.

Dans une lettre adressée à François Hollande, Irène Frachon (la pneumologue de Brest, qui a révélé l’affaire du Mediator) lui faire part de « son indignation au nom des familles des victimes du Mediator qui sont horrifiées de voir récompensé un homme qui a participé à détruire la vie de plusieurs milliers de personnes » et d’ajouter : « Cette distinction signerait le déshonneur de la République ».

LA RÉPUBLIQUE DES COQUINS (suite)

François Fillon, au lieu de se faire parachuter dans un fauteuil parisien, aurait mieux fait de rester dans sa circonscription et aurait peut-être évité que Le Foll soit élu à sa place puis devienne ministre de l’agriculture dont les éleveurs et les paysans attendent de lui qu’il agisse plutôt que de communiquer !

employe-bureau-etoileb-032     Vildenay

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article