VAL-DE-REUIL AURA-T-ELLE SON CENTRE VILLE ?

Publié le par la-petite-souris-normande.com

VAL-DE-REUIL AURA-T-ELLE SON CENTRE VILLE ?

Comme à leur habitude, nos amis de DIR ont longuement rendu compte des Conseils municipaux de Val-De-Reuil. Il manquait un point jusque-là non abordé : celui du futur centre-ville.

Depuis plusieurs décennies, Val-De-Reuil se cherche en matière de centre-ville. Au temps de la construction de la ville-nouvelle, des architectes et urbanistes soixante-huitards pensaient faire le bonheur des gens en instituant un « germe de ville » qui, faute d’accès et de mauvaises fréquentations a été délaissé par les habitants. Aujourd’hui, persistent des commerces dits « communautaristes » qui ont fait tâche d’huile sur la place au joli nom des "4 saisons". Les commerces traditionnels ont fermé ou été remplacés par des administrations.

Grâce aux efforts (et aux relations) de Marc-Antoine Jamet, depuis une dizaine d'années, et à coups de subventions, la ville se réveille lentement. Des rues et des espaces publics sont réaménagés, des immeubles rénovés.

VAL-DE-REUIL AURA-T-ELLE SON CENTRE VILLE ?

La transformation radicale de la Gare SNCF et son environnement, l’attrait que va susciter le nouveau théâtre dit de « l’Arsenal », qui peut-être, portera un jour le nom de son initiateur, ainsi que la construction du quartier écologique devraient inciter une nouvelle clientèle à s’installer dans la plus jeune commune de France.

VAL-DE-REUIL AURA-T-ELLE SON CENTRE VILLE ?

Certes, au cours des dix dernières années, deux petits centres commerciaux ont vu le jour : rue Courtine et route des Falaises, mais Val-De-Reuil ne possède toujours pas de « Centre-ville ».

C’est pour pallier cette originalité que Marc-Antoine Jamet a confié à Fadilla Benamara la mission d’animer une commission chargée d’implanter un véritable centre ville sur le lieu dit « îlot 14 ». Ce champ de blé situé entre la rue Courtine et l’Avenue des Falaises.

VAL-DE-REUIL AURA-T-ELLE SON CENTRE VILLE ?

C’est ainsi qu’après des mois de travail et de négociations, Fadilla Benamara a pu informer ses collègues du Conseil municipal que la commission avait retenue trois propositions : Carrefour-Eiffage, Intermarché-Nexcity et Immochan-Nacarat-Jacques Ferrier. Intermarché-Nexcity s’étant désisté en cours de route, restaient les projets de Carrefour-Eiffage et Immochan-Nacarat-Jacques Ferrier.

In fine, le lauréat est Immochan-Nacarat-Jacques Ferrier. Auchan étant propriétaire du supermarché Simply Market, celui-ci devra être aménagé sur l’îlot 14 avec un nouveau profil et laisser la place (peut-être) à la future mairie.

VAL-DE-REUIL AURA-T-ELLE SON CENTRE VILLE ?

Au cours de la séance, Marc-Antoine Jamet précisa que l’architecte Jacques Ferrier a notamment réalisé le Pavillon de la France à l’exposition universelle de Shanghai en 2010.

Au nom de l’opposition, Patrick Lozé est intervenu pour rendre compte de sa participation aux travaux de la commission, approuvant la mixité de logements sociaux et d’accession à la propriété et espérant que les chiffres annoncés seront respectés.

VAL-DE-REUIL AURA-T-ELLE SON CENTRE VILLE ?

Le projet fut voté à l’unanimité pour le plus grand plaisir de Fadilla Benamara à qui il nous est permis de féliciter pour son dévouement à la cause publique.

Notre ville reprend espoir dans l’avenir. En 2001, le maire actuel qui se présentait pour la 1ère fois avait comme slogan « Aimer la ville, améliorer la vie », gageons que cela se réalise !

Gif animaux souris (28) La petite Souris  

Publié dans LA PETITE SOURIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luc Nadal 15/04/2017 23:00

Je ne connais pas le dossier mais je suis urbaniste et je viens de jeter un coup d'oeil par imagerie satellite à la suite d'une emission sur France Culture.
Je m'étonne que l'effort pour renforcer la centralité au Val de Rueil ne se porte pas sur l'axe piéton entre la mairie, le theatre, et le centre commercial; et en particulier su le chainon manquant de part et d'autre de l'Eure entre la gare et le collège. Il me semble que c'est là que de nouveaux investissements pourraient se focaliser le plus utilement
Autre remarque. Il semble que la dimension de la ville et sa topographie se prêtent admirablement `à l'usage du vélo. Pourtant je n'ai repéré ni piste cyclable ni arceaux pour l'attache des vélos.