Du RIFIFI à la CASE !

Publié le par LA BARONNE DE LA CASE

Du RIFIFI à la CASE !

Mon cher neveu,

J’ai ouï lire dans les gazettes locales et ouï dire dans les bruits de couloir de la cour qu’un vent de fronde soufflait au sein de notre bien aimée communauté.

Il semblerait que le nouveau maître de ces lieux, l’estimable Bernie The King, (BTK pour les intimes) ne fasse plus l’unanimité !

Quelle surprise !

Les raisons invoquées seraient d’obscures manœuvres politiciennes auxquelles se serait livré BTK !

Comment donc est-ce possible, lui qui pourrait évoquer le général De Gaulle qui déclarait lors d’une conférence de presse « Ce n’est tout de même pas à 65 ans que je vais me découvrir une âme de dictateur » !

Qu’est-il reproché à BTK ?

D’abord de s’être fait élire Président de la CASE grâce aux voix des « petits bourgmestres » en se déclarant opposé au PLUI (je crois qu’il s’agit d’urbanisme) pour faire un virage à 180 ° 6 mois plus tard en le faisant approuver ne varietur…

Notre cher BTK explique, certainement à juste titre, qu’il n’avait pas, à l’époque, toutes les informations nécessaires et qu’il s’était trompé.

Quoi de plus admirable et de plus honnête pour un homme politique, enfin je veux dire pour un élu local proche de ses concitoyens, que d’admettre ses erreurs ?

Et puis il y a cette affaire de la base de loisirs de Léry-Poses (aujourd’hui dite des 3 lacs).

On peut certes s’étonner que le maire de Poses, commune propriétaire d’une très grande partie des terrains de la base, ne soit pas élu au bureau du « syndicat » dont BTK est naturellement devenu président, malgré l’avis contraire de Luc-Ernest Toujours qui lui estime (d’ailleurs non sans bon sens) que la présidence de la base devait revenir à la région, principal bailleur de fonds, mais il y a certainement une excellente raison à cette étrange éviction, BTK n’est pas homme à « régler ses comptes » !

Allons, allons, mon cher neveu, il faut retrouver sa sérénité !

Luc-Ernest Toujours estime que « la politique est de retour », il est vrai que quand on voit tout cela, notamment la présence de l’indéboulonnable Francky (l’ex-Soulvirien) au bureau de la Base, on peut s’interroger sur le réel désir de renouvellement du personnel politique local…

Mais Luc-Ernest est dans son rôle en faisant une telle déclaration et lui… il change rarement de cap, reconnaissons-le.

Bien à toi, très cher neveu.  Transmets mon affection à Tante Eliane, Oncle Patrick et les sœurettes.

LFLF---.JPG  Votre Isa de Malhortie, Baronne de la Case

Publié dans LA BARONNE DE LA CASE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article