OSONS DIRE, OSONS FAIRE (1)

Publié le par CHARLEM

OSONS DIRE, OSONS FAIRE (1)

A un an et demi des présidentielles, les oligarques de la politique commencent à remuer le microcosme politique parisien.

A Gauche, Hollande déploie tous les moyens pour éviter la tenue d’une primaire en essayant de fédérer les socialistes tendance Macron, le micro PRG et quelques opportunistes Khmers-Verts et Socialistes-frondeurs se ruant à la soupe.

Dans le cas du retrait d’Hollande, restent en embuscade Valls-le-paon dont chaque plume qui se lève retombe aussitôt faute de suivi dans les actes. Il devra un jour affronter le jeune Macron qui peut soulever l’enthousiasme à l’instar de Kennedy ou Lecanuet.

Mélenchon (66 ans en 2017), par ses frasques à rebrousse poils et son enthousiasme dévastateur à vouloir encourager l’invasion de la France par les migrants des pays d’Afrique devient de moins en moins crédible, surtout auprès du peuple qui souffre de son appauvrissement et de l’absence d’emplois. D’autant que ses risettes à l’égard des Verts l’éloigne du Parti Communiste qui, si ce dernier veut retrouver une crédibilité auprès des « travailleurs » devra affuter sa faucille et polir son marteau pour revenir aux valeurs qui ont fait la France et ses heures de gloires : Travail, Famille, Nation, Laïcité.

Chez Nulle-part, l’inconséquent Bayrou (66 ans en 2017) et son micro parti, comme d’habitude, attendra le dernier moment pour être le trouble fête afin de récolter au mieux 3% de l’électorat avant de retourner définitivement dans les oubliettes. Ouf !

A Droite, Marine Le Pen peut espérer d’être présente au 2ème tour. Son élection ou sa défaite dépendront du candidat qu’elle affrontera. Sachant que la France est passée à « droite toute » et qu’il faudra un rival qui donne espoir aux français et non un vieux remake centro-€uropéiste des époques Mitterrand-Chirac !

Reste les candidats potentiels, issus du mouvement Les Républicains :

Juppé : 72 ans en 2017 : pour la France, souhaitons-lui une retraite sans retour !

Sarkozy : devra convaincre !

Le Maire : se désistera pour celui qui l’emportera aux primaires afin d’avoir Matignon.

NKM : Sarkozy devrait vite s’en débarrasser afin qu’elle rejoigne sa famille centriste naturelle …

François Fillon : pour la 1ère fois depuis des élections présidentielles, un candidat présente un programme et un calendrier d’applications qui méritent particulièrement que l’on s’y intéresse.

Ce sera le sujet de mon prochain billet.

monde-Chevalier-etoileb-009.gif CHARLEM

Publié dans CHARLEM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article