IL Y A DES FOIS, J'AIMERAIS DISPARAÎTRE....

Publié le par Emma BURLINGTON

IL Y A DES FOIS, J'AIMERAIS DISPARAÎTRE....

Il y a des fois, j'aimerais disparaître...

Il y a des fois, lorsque tout va mal, quand quelqu'un nous prend la tête, on aimerait avoir cette option de "disparaître sur place"

En grandissant, on découvre ce monde cruel.

Un monde qui se dit avec des valeurs morales à défendre, avec des erreurs que l'on pardonne.

Mais à l'adolescence, ce passage de l'enfance à l'âge adulte, âge où son corps change, âge durant lequel on apprend des tas de choses sur le monde qui nous entoure mais encore plus sur soi, on découvre qu'il s'agit d'un monde où l'on nous vend du rêve. Erreurs avouées, erreurs à moitié pardonnées disait-on ?

Ce ne sont que des foutaises. Elles ne sont que prétextes, elles sont ressorties plus tard pour nous planter un couteau dans le cœur. A nous rappeler que l'on a fait une bourde sur laquelle on a parfaitement conscience que l'on s'est trompée.

Oui, et alors ? A quoi bon me la rappeler !

Et je trouve cela parfaitement monstrueux lorsque la personne qui nous ressort cela, qui remue cette cicatrice (car dans mon cas, il s'agit bien d'une cicatrice même si elle n'a pas lieu d'être après tout) n'est d'autre qu'une personne de votre famille... Une personne... Proche...

Qu'elle s'acharne sur vous. Qu'elle vous rappelle qu'à seulement seize ans vous avez été capable de causer tout un bordel et que, soi-disant, sans elle, vous n'auriez pas pu vous en sortir.

Oui, il y a des fois, j'aimerais avoir cette option "disparaître", histoire de m'envoler parmi des gens qui me manquent et j'aimerais leur dire ce qui ne va pas.

Mais cette personne à qui je pense en ce moment-même me dirait "Sois forte ma petite-fille. Ce monde dans lequel tu vis est dur, méchant et cruel." Mais il faut avoir le courage de rebondir face à toutes ces méchancetés, ces cruautés.

Et puis, ça serait bien trop facile de se cacher ou de disparaître.

Plus facile que d'affronter le monde.

D'affronter ce monde.

E B    Emma Burlington

Publié dans Emma BURLINGTON

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

acid'eure 13/10/2015 18:11

Pardonner, c'est grandir.
La personne dont vous parlez, restera petite, petite, pet........