UN RÉGIME POLITIQUE À BOUT DE SOUFFLE

Publié le par CHARLEM

UN RÉGIME POLITIQUE À BOUT DE SOUFFLE

Tout observateur politique indépendant des partis constate que le microcosme politique français est à bout de souffle.

A l’instar de la fin de la IVème République, les partis qui gouvernent la France depuis plus de 30 ans ne trouvent plus d’arguments pour cacher leur incompétence tout en profitant de leur condition sur le dos du Peuple !

Comme l’écrit très justement Ivan Rioufol : « la colère populaire contre la futilité des dirigeants est profonde, générale, violente. La Nation fracturée est sur un volcan, attisé par l’invasion migratoire extra-européenne et l’agressivité de l’islam radical. »

Ce gouvernement à deux têtes (Hollande & Valls) est tellement aux abois qu’il se repose aujourd’hui sur l’invasion migratoire pour pouvoir survivre.

Cette Gauche qui gouverne la France en sursis est appelée à disparaître à l’instar du Parti communiste. Les radicaux-socialo-marxistes rejoindront les extrêmes pour mieux se dévorer entre eux. Une Gauche sociale-démocrate (qui comprend beaucoup d’élus en ses rangs) sera appelée à prendre le flambeau en se débarrassant des nervis marxistes et des incompétents.

A Droite, les luttes internes pour la prise de pouvoir par des hommes qui ont démontré leur incapacité à gérer la France en bon père de famille, est appelée elle aussi à s’autodétruire au profit de tous ses élus dévoués.

Le Front National, qui compte de plus en plus de déçus à gauche comme à droite, devrait faire une percée spectaculaire lors des prochaines échéances électorales et ce malgré les magouilles Umps.

Laissons le dernier mot à Ivan Rioufol : « Les incompétents, eux, doivent céder la place, avant que la rue ne s’en charge !  L’électrochoc de l’invasion migratoire fait redécouvrir les vertus dénigrées de l’Etat nation et de ses frontières : un désaveu pour l’union européenne et la gauche universaliste ».

monde-Chevalier-etoileb-009.gif CHARLEM

Publié dans CHARLEM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article