POURQUOI TANT DE HAINE ???

Publié le par Pierre ROBES

POURQUOI TANT DE HAINE ???

Nous assistons à une campagne électorale bien étrange…

Une campagne qui consiste, à droite comme à gauche, à combattre un parti qui a toujours été empêché de gouverner quoi que ce soit de significatif et que l’on prétend incapable de gouverner !

Si cela continue ainsi, sur les affiches électorales du PS ou des Républicains on ne verra pas « Votez Machin », mais « Ne votez pas FN » !

Bon, il est vrai que la droite, le centre et la gauche ont fait la preuve de leurs immenses compétences à diriger le pays.

On le constate à l’examen de notre brillante situation économique actuelle, au plan de l’emploi, de la dette, de la croissance ……..

Il est dès lors compréhensible qu’un nombre très significatif de Français se tournent vers « autre chose ».

Que l’on soit d’accord ou non, l’honnêteté intellectuelle la plus élémentaire consiste à convenir que le seul parti qui « propose quelque chose de cohérent », c’est le Front National.

Le seul parti qui propose des « têtes nouvelles », c’est le Front National.

Le seul parti à qui on n’ait pas « donné sa chance », alors qu’il est le premier parti de France, c’est le Front National !

La France est, décidément, une curieuse démocratie…

Mais droite comme gauche de nous expliquer (ou plutôt d’affirmer sans démontrer) qu’une sortie de l’Euro (c’est-à-dire que la France renonce au Deutsch Mark comme monnaie nationale) serait une catastrophe, que sortir de cette Europe moribonde serait un cataclysme, que restaurer l’autorité de l’état serait une grave bêtise, tout comme un strict contrôle des flux migratoires et des aides sociales qui vont avec, que « Souveraineté », c’est un vilain gros mot, qu’un protectionnismes raisonnable (comme le pratiquent quasiment tous les pays développés pour préserver les secteurs clés de leurs économies) serait une hérésie etc….

Hormis un « FN  bashing » à la limite du supportable de la part d’un premier ministre dont le visage finit par être déformé en permanence par la haine, le PS ne nous propose que son « nouvel inspecteur gadget », Macron la belle-gueule, et sa nouvelle théorie économique : La Macron-économie.

La Macron-économie, cela consiste à systématiquement tout libéraliser : Plus besoin d’avoir appris la coiffure pour ouvrir un salon, plus besoin d’avoir fait des études pour être maçon, médecin, garagiste, apiculteur, expert-comptable, avocat, dentiste…, comme au temps du Far West.

N’importe qui pourra s’installer comme auto-entrepreneur, cette vaste foutaise qui dégonfle artificiellement les statistiques du chômage, permet à l’état de racketter encore plus le contribuable sans douleur apparente, le tout avec des seuils de revenus insuffisants pour vivre décemment !

Macron rêve d’un monde du travail composé essentiellement d’auto-entrepreneurs !

Ainsi, au passage, plus besoin de code du travail….

Quelle foutaise, quel cynisme…

Au centre, c’est le zéro absolu : Comme d’habitude, le centre attend pour savoir où le vent va tourner…

A droite, c’est la guerre des chefs qui a repris de plus belle, avec un tel « ras le bol » général que selon les derniers sondages Alain Juppé apparaît comme un homme neuf en politique !!!

Juppé, homme neuf !

C’est comme si on considérait Michel Drucker comme un jeune présentateur plein d’avenir !

Allons, soyons un peu sérieux.

Puisque toutes les recettes, absolument toutes les recettes ont échoué, pourquoi ne pas en essayer d’autres ?

Et devant le gouffre dans lequel on va se jeter si on reprend les mêmes, tels les rats de la légende Allemande qui vont se noyer en suivant le joueur de pipeau, que risquons-nous vraiment à changer ?

 A mon avis rien, si ce n’est de l’espoir.

Et l’espoir fait vivre.

Alors allons-y !

Pierre Robès    Pierre Robès

Publié dans Pierre ROBÈS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article