LETTRE À ELIANE.

Publié le par LE SCARABÉE NOIR

C’était pas la peine de t’exciter comme ça !

Et puis c’est dangereux à ton âge, tu risques une attaque !

Nous, les sympathisants Front National, on savait très bien qu’on n’allait remporter aucune région !

Alors pourquoi tant de haine ?

Nous ne sommes absolument pas une menace, puisque nous n’avons strictement aucun pouvoir.

Alors de quoi donc avais-tu peur, chère Eliane ?

Je vais te donner mon sentiment.

Tu avais peur, comme tes collègues socialistes et tes frères et sœurs d’obédience, d’être démasquée.

Tu avais peur que les Français se rendent en majorité compte que toutes et tous vous êtes absolument nuls et que vous avez conduit le pays là où il est, c’est-à-dire nulle part.

Alors vous avez fait jouer l’effet « troupeau de moutons » !

Et rappelé les troupes contre le « grand méchant loup » !

Au prix de compromissions absolument hallucinantes !

Songer que le Nord, la terre fondatrice du socialisme n’aura aucun élu à la région !

Quelle magnifique démocratie que la vôtre….

Quelle insulte à ces « grands pères fondateurs » !

Ne pas hésiter à sacrifier une jambe, deux jambes, même trois jambes pour sauver un corps qui restera handicapé  à jamais !

En tous cas, Hollande et Sarkozy sont politiquement morts ce soir.

Ça, c’est une belle victoire !

C’est important de savoir déblayer le terrain, très important, il faut même commencer par cela.

Mais, ce soir, chère Eliane, tu peux dormir tranquille.

Le pire a été évité !

C’est-à-dire ça

  Le Scarabée Noir.

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Commenter cet article