L’ÉGALITÉ IMAGINAIRE

Publié le par Pierre ROBÈS

L’ÉGALITÉ IMAGINAIRE

Madame Ericka Bareigts, députée PS de La Réunion, vient d’être nommée Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité réelle !

Fichtre !

On peut prendre ce curieux libellé à la rigolade en se disant que c’est un canular de plus.

Après tout, on a bien connu un Ministère du Temps Libre et un Ministère du Redressement Productif !

Mais c’est en fait extrêmement sérieux : ce secrétariat d’état a pour mission essentielle de garantir l’égalité des chances : Pas seulement l’égalité formelle de tous les citoyens devant la Loi (ce qui est un droit absolu de tout citoyen rarement respecté dans les faits), mais aussi l’égalité de tous dans les faits, dans la pratique, dans le concret.

Ainsi, Madame Ericka Bareigts devra s’assurer que la fille d’un paysan ruiné de la région de Mortagne au Perche a autant de chances de faire l’ENA si elle le souhaite que la fille d’un riche fonctionnaire de la haute bourgeoisie Versaillaise !

Elle va avoir du boulot, Madame Bareigts !

Il est évident que tout cela n’est que fumeuse utopie, une poudre aux yeux du même tabac que la théorie du genre.

Les « penseurs » socialistes qui nous gouvernent ne rêvent que d’une société asexuée, uniforme, sans odeur ni saveur, une sorte de « ruche humaine ».

C’est le sens profond de cette notion d’égalité réelle, une notion très dangereuse.

Une notion qui « tire tout vers le bas en niant les différences ».

Remarquons toutefois que c’est parfaitement cohérent avec ce que Madame Belkacem tente de faire à l’éducation nationale ! 

Mais quoi qu’on dise et quoi qu’on veuille, les différences ça existe et heureusement !

Pierre Robès    Pierre Robès

L’ÉGALITÉ IMAGINAIRE

Publié dans Pierre ROBÈS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article