LA FRANCE EST EN DORMITION, ELLE N’EST PAS MORTE ! (Philippe de Villiers)

Publié le par Philippe de Villiers

Philippe de Villiers restera le premier homme politique à avoir dénoncé publiquement, il y a dix ans, "l'islamisation rampante de la société française", dans une interview au journal de TF1 en juillet 2005, puis un livre hélas prémonitoire ("Les Mosquées de Roissy", s'appuyant sur des rapports alarmistes de nos services de renseignements, de préfets et de l'éducation nationale). Celui qui avait annoncé dès 1992 les désastres économiques et sociaux de Maastricht et de la globalisation, vit sans grande surprise sa dénonciation de l'islamisme radical accueillie par le déni, le mépris et l'insulte.

Dix ans après cet avertissement resté sans réponse adaptée, Philippe de Villiers est allé plus loin encore dans son dernier livre "Le moment est venu de dire ce que j'ai vu", en livrant des confidences et une analyse de la force idéologique et démographique aujourd'hui à l'œuvre sur le territoire français (Ch.XXXII:"Tariq Ramadan, le maître de la Taqiya"). "Il suffit d'ouvrir le Coran (...) pour se convaincre que la parole de Mahomet appelle à la confrontation, au djihad, tant que le monde entier ne sera pas "soumis"" explique-t-il (p.309).

Or, quelques semaines après la sortie de ce livre, la plus effroyable vague d'attentats islamistes frappe le cœur de Paris, obligeant le Président de la République à déclarer le soir-même, en direct, l'état d'urgence et le rétablissement immédiat des contrôles aux frontières.

Dans une tribune publiée par Le Figaro (20 novembre) et dans une vidéo, Philippe de Villiers rend ici un hommage ému aux victimes, dénonce trente ans de déni de réalité par les classes dirigeantes, et appelle à la lucidité enfin, au courage mais aussi à l'espérance.

PS : Message vidéo de Philippe de Villiers après les attentats du 13 novembre 2015

Publié dans COMMUNIQUÉS

Commenter cet article