LA SUPERCHERIE DU ‘‘VIVRE ENSEMBLE’’

Publié le par CHARLEM

LA SUPERCHERIE DU ‘‘VIVRE ENSEMBLE’’

« Le ‘‘Vivre ensemble’’, cette expression inepte, indécente, n’est qu’une blague, une blague sanglante ! »

Cette affirmation de Jacques Julliard, historien et essayiste de gauche, parue dans Le Figaro, vient bousculer les sermons du vivre ensemble prodigués depuis des années par les bobos socialistes ou centristes qui à défaut de cohabiter dans les banlieues qu’ils dirigent (ou dirigeaient il y a peu encore), préfèrent débiter leurs sermons depuis leurs salons feutrés des beaux quartiers parisiens.

Les évènements terroristes en Belgique et en France sont le résultat d’une politique d’immigration massive voulue depuis Chirac et amplifiée par le pouvoir socialiste pour satisfaire les diktats du Medef afin d’obtenir une main d’œuvre bon marché et corvéable à merci !

Sauf, que faute d’emplois, cette « main d’œuvre » ne pouvait rester les bras ballants et s’est tournée naturellement vers les trafics en tous genres pour finir par imposer leur loi dans les quartiers avec l’encadrement des pseudo-religieux islamistes.

Il suffit d’ouvrir les yeux dans certaines communes où les cafés et épiceries sont rachetés par des islamistes qui bannissent de leurs « commerces » les alcools et imposent les produits hallal !

Les politiciens (Gauche et Droite confondus) qui ont facilité l’émergence de ghettos ethniques ou qui ne les ont pas combattus, nécessiteraient au minimum d’être déchus à vie de leurs mandats politiques !

Jacques Julliard a raison d’affirmer « Pour les pays d’accueil, le communautarisme est une solution de facilité et une marque de candeur extrême. Pour permettre au migrant de ‘‘conserver ses racines’’, on somme le pays d’accueil de renoncer aux siennes, ce que les populations locales n’acceptent pas ; elles ont l’impression d’être déracinées sur leur propre sol. Ajoutez à cela un phénomène nouveau, qui est la marque propre de l’islamisme, et qui contraste avec l’immigration du passé : la détestation du pays hôte. Le résultat, c’est ce cocktail détonnant qui est en train de gagner toute l’Europe et que l’on appelle sommairement le populisme. »

Et Jacques Julliard de conclure : « Nos nations multiculturelles sont donc devant une alternative brutale, sans échappatoire : intégration ou guerre civile. Seule la version universelle de l’humanisme, héritée de la Chrétienté, des Lumières et de la Révolution Française, nous permettra d’échapper à ce désastre ».

monde-Chevalier-etoileb-009.gif CHARLEM

Publié dans CHARLEM

Commenter cet article