PANAMA, PANAMA, PANAMA…

Publié le par Patrick ROBERT

PANAMA, PANAMA, PANAMA…

Troublante affaire que celle de Panama.

Déjà en 1889 avait éclaté le scandale de Panama avec la faillite de la Compagnie fondée par Ferdinand de Lesseps pour le creusement du canal. 85 000 épargnants ruinés, effondrement de la bourse de Paris, meurtres et suicides, débâcles politiques….. Bref une vilaine affaire….

Et il semblerait bien que l’histoire ait « repassé » les plats…

Tout ce que la planète compte de gens peu recommandables (monarques, dictateurs, politiciens corrompus, intermédiaires en tous genres, sportifs naïfs…,) se serait rué vers ce petit pays pour placer des sommes pharaoniques puisqu’on parle d’un montant équivalent à la somme des PIB du Japon et des Etats-Unis !

Et tout cela par l’intermédiaire d’une officine dont le nom figurerait avec bonheur dans n’importe quel album des aventures de Tintin !

Mossack & Fonseca and co !

Magnifique !

Quelques remarques cependant.

  • Comme par hasard, on retrouve tous les plus “grands vilains” : Poutine, El Assad, Platini, Cahuzac… et pas un Allemand, ni un Américain !!!

Les Allemands et les Américains sont totalement irréprochables en matière de fraude fiscale, c’est bien connu, demandez à Donald Trump qui fait du rapatriement des capitaux Américains en fuite l’un des principaux thèmes de sa campagne !

  • Comment peut-on imaginer un système d’une telle ampleur sans la complicité du réseau bancaire mondial ?

Je crois que BNP/Paribas a une quinzaine de filiales aux Bahamas !

Arrêtons l’hypocrisie…

  • Et puis, il faut aussi souligner que tout ce bel argent distrait du fisc, il faut bien qu’il serve à quelque chose, il est donc « recyclé », « blanchi », « lessivé » pour financer la dette des états ou pour être « noyé » dans les grands projets d’investissements, par exemple.

Il n’est donc pas perdu, il est peut-être mieux utilisé à financer un projet d’infrastructure qu’à payer un sénateur Français totalement inutile puisque ne créant aucune valeur ajoutée !

Bon j’arrête là, je vais encore me faire traiter d’iconoclaste et je ne veux pas porter le chapeau !

Mais plonger dans le canal avec les sirènes, ça je veux bien !

MR PATRICK  Patrick ROBERT

Publié dans PATRICK ROBERT

Commenter cet article