PLUS CRON QUE MACRON, TU MEURS !

Publié le par Patrick ROBERT

PLUS CRON QUE MACRON, TU MEURS !

Le brillantissime Macron nous a pondu tout un tas de belles lois censées libérer le travail et les forces vives de la nation.

Fort bien.

Et aussi rendre la France plus participative, rendre les Français plus « responsables de leur destin », plus solidaires…

Excellent.

Le covoiturage, c’est une pure merveille à encourager, de même que la réouverture des lignes d’autocars d’autrefois pour pallier les hallucinantes déficiences de la SNCF, probablement l’entreprise la plus mal gérée au monde.

Parmi toutes ces « Macronades », il en est une particulièrement intéressante et lourde de conséquences.

Je vais vous la narrer par le menu…

Macron a estimé que les salariés avaient leur mot à dire si leur société venait à être vendue et qu’ils devaient être informés pour bénéficier d’une sorte de droit de préemption en faisant leur offre propre.

Une bien belle idée.

Mais dans la mise en œuvre pratique ?

Vous imaginez comment les salariés de Darty auraient pu faire une contre-offre à celles de la FNAC et de CONFORAMA ?

Mettre bout à bout leurs petites économies ?

Pour plus d’un milliard et demi ?

C’est absolument n’importe quoi.

Et ce qui est vrai pour une grande entreprise, l’est encore plus pour une toute petite…..

Depuis début mars, je cherche à reprendre un centre de formation dans lequel je me suis énormément investi depuis 8 ans et qui a d’excellents résultats en BTS tertiaires.

Pour des raisons de restructuration du groupe auquel ce centre appartenait, il devait fermer et on m’a proposé de le reprendre, ce que j’ai accepté de faire pour ne pas « laisser tomber » les étudiants, le corps professoral vacataire et la salariée.

Bêtement pour sauver un emploi « maison » plus une cinquantaine d’emplois puisque les étudiants sont en contrats de professionnalisation.

Et donc, je suis reparti vers de nouvelles aventures, malgré mes 63 ans bien sonnés, pour remonter le truc.

Seulement voilà, nous avions oublié Monsieur Macron et oublié sa belle loi.

Notre gentille salariée est trop contente de voir son emploi sauvé, mais nous avons omis de recueillir son accord formel et son renoncement à acheter l’affaire.

Alors l’avocat qui fait son travail d’application de la loi Macron nous a dit « attention », c’est du pénal si la procédure Macron n’est pas respectée !

Alors il faut recommencer tous les papiers

Et pendant ce temps, tout est bloqué dans l’entreprise….., je dois « mettre la main à la poche »

Dur, dur, il faut un moral d’acier pour résister à toutes ces macronneries…

Un gugusse pareil, c’est l’illustration même de l’incompétence : Ne pas se rendre compte des conséquences pratiques de  ses décisions.

Il faut souhaiter qu’il aura vite fini de plaire à ces dames.

Il est vraiment trop cron !!

MR PATRICK  Patrick ROBERT

Publié dans PATRICK ROBERT

Commenter cet article