LA LEÇON DE DÉMOCRATIE

Publié le par Pierre ROBÈS

LA LEÇON DE DÉMOCRATIE

Quel peuple que ce peuple Anglais !

C’est l’une des plus vieilles monarchies d’Europe qui nous donne une bien belle leçon de démocratie !

Et quelle leçon !

Les Anglais ont dit non à ce « machin » qu’on ose encore appeler Europe et qui n’est, en pratique, qu’une « grande Allemagne ».

Certes, l’Europe est bien utile pour recycler toute une flopée d’incapables en tous genres, l’improbable Moscovici parmi tant d’autres.

Certes l’Europe est bien utile pour occuper toute une flopée de fonctionnaires qui passent leur temps à rédiger toutes sortes de règlements tous aussi utiles les uns que les autres comme la fameuse couleur réglementaire de la fraise (célèbre à Wimbledon !) ou la taille du concombre.

Certes, sur le papier, l’Europe a tout ce qu’il faut pour fonctionner : Une constitution, un parlement et même un président !

Mais dans la pratique concrète, cette usine à gaz n’a strictement aucune utilité et pratiquement tous les peuples « Européens » s’en rendent compte.

Les peuples, dis-je, pas les politiques…

Bien que fondamentalement, viscéralement attachés à leurs traditions, les Britanniques ont toujours été précurseurs dans bien des domaines : Ils nous ont amené la mini-jupe et les Beatles, entre autres !

Alors souhaitons qu’une fois de plus ils aient montré la voie pour que les peuples poussent à se débarrasser de ce truc inutile.

Que l’on aime ou non les Britanniques, il faut leur reconnaître deux vertus essentielles : le pragmatisme et le courage.

Notre pantin de président ferait bien d’aller faire un stage de formation en UK. Avec Boris Johnson, je suis sûr qu’il apprendrait un tas de choses et avec James Cameron, il apprendrait le sens de l’honneur.

Avec Boris Johnson, s’il devient premier ministre, au moins on va bien rigoler !

Personnellement je rejoins celles et ceux qui pensent que ce « non » est une grande chance pour l’Europe : Celle de la reconstruire en espérant que les mêmes erreurs ne soient pas commises.

Messieurs les Anglais, vous avez bien fait de tirer les premiers et « God save the Queen » !

Pierre Robès    Pierre Robès

Publié dans Pierre ROBÈS

Commenter cet article

Bruno2cno 11/03/2017 02:45

Oui, dehors les tièdes, l'Europe n'a pas besoin de traîner le boulet anglais, surtout qu'avec Macron ça va accélérer trop fort pour eux ... Mais bienvenue aux Écossais et aux Irlandais qui n'ont pas de temps à perdre non plus ! ahhh ça va dépoter !!