UN PEUPLE PLEIN DE VILAINIE…

Publié le par Le Hibou de La Vallée

UN PEUPLE PLEIN DE VILAINIE…

Je n’ai pas regardé en direct le concours du saut à la perche, mais j’ai été particulièrement affligé par le pitoyable spectacle donné par le « public » Brésilien en le regardant ce matin.

Même en 1936 aux Jeux Olympiques de Berlin, en plein avènement du nazisme, le public Allemand acclamait les exploits de Jesse Owens, « le noir ».

Alors voir Renaud Lavillenie, probablement le plus grand perchiste de tous les temps, hué par le public Brésilien quand il était en bout de piste d’élan parce qu’il luttait contre un Brésilien pour la médaille d’or, que dire….

C’est lamentable.

Un précédent s’était produit avec les huées de la foule chaque fois que la gardienne de l’équipe de football des USA, Hope SOLO, dégageait, mais on se disait que c’était du football…

Il est vrai que, quoi qu’en montrent les reportages « cartes postales » de la télé, les Brésiliens n’aiment pas les Français. Ils n’ont jamais digéré la défaite de 1998….

Et puis ce Brésilien qui bat son record de 10 cm le soir du concours des Jeux Olympiques…

Il y a beaucoup de choses bien douteuses dans ces compétitions.

Je ne serais pas étonné que d’ici quelques années, on détecte une « substance » indécelable aujourd’hui.

Et ce concours de saut à la perche n’aura finalement été qu’un scandale de plus dans ces jeux qui n’ont d’Olympiades que le nom.

Le Hibou de la Vallée

Publié dans LE HIBOU DE LA VALLÉE

Commenter cet article