BFMTV OU RADIO PARIS ?

Publié le par Le Scarabée Noir

BFMTV OU RADIO PARIS ?

Remettre en cause les règles du jeu quand on a perdu, c’est le comble de la malhonnêteté intellectuelle !

Et pourtant depuis ce matin, BFMTV nous bassine sans cesse avec le fait que Hillary Clinton a obtenu  plus de voix que Donald Trump et qu’elle a donc « virtuellement » gagné les élections !

Comment des journalistes peuvent-ils présenter des inepties pareilles ?

Le message « subliminal », c’est que la démocratie Américaine n’est pas une « vraie » démocratie..., que Trump n’a aucune réelle légitimité etc…

Heureusement, il y a de temps à autres un « expert » qui remet les choses à leur juste place : Les Etats-Unis, c’est un état fédéral avec ses propres règles connues et acceptées de tous et toutes, celles-là même qui ont « fait » Obama et bien d’autres en leurs temps.

C’est une effroyable manipulation d’une opinion publique déjà bien crédule et prête à gober n’importe quoi sur Donald Trump.

Déjà, mercredi soir sur cette même chaîne, des « invités » clairement pro Clinton disaient pis que pendre sur Donald Trump, que c’était un caractériel fou capable de déclencher une guerre nucléaire sur un coup de tête, par exemple et que sa future entente avec cet autre « allumé » qu’est Poutine est une lourde menace pour le monde !

Cela commence à faire beaucoup et risque d’avoir un bel effet boomerang.

Ceci étant, quand on regarde le pedigree d’Alain Weill, le propriétaire de fait de BFMTV, il ne faut pas s’étonner de ce soutien inconditionnel et ostentatoire envers Hillary Clinton !

Plus élitiste et lobbyiste que ce magnat de la presse, membre de l’influent club « le siècle » qui réunit tout ce que la France compte comme « gratin » dans le domaine du business, de la politique, de la presse, des hauts fonctionnaires et des intellectuels, c’est difficile à trouver.

Et qui se ressemble s’assemble, c’est bien connu.

Mais il serait bon de rappeler à ce peu ragoûtant petit monde quelques règles élémentaires de déontologie, voire tout simplement de morale, voire tout bonnement de bon sens.

Le génial Pierre Dac n’est malheureusement plus là pour nous rappeler que « Radio Paris ment… ».

  Le Scarabée Noir.

Voir les commentaires ci-dessous

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Commenter cet article

Christian de la Case 15/11/2016 11:52

“Remettre en cause les règles du jeu quand on a perdu, c’est le comble de la malhonnêteté intellectuelle !” c’est pourtant ce qu’a fait Sarkozy avec lu référundum… Souvenons-nous!