LE PAYS OU TOUT EST POSSIBLE…

Publié le par Le Bulot Mayonnaise

LE PAYS OU TOUT EST POSSIBLE…

Lassé de tout ce « Trump bashing » trop outrancier pour être vraiment honnête, je m’étais documenté sur le personnage et j’étais parvenu à la conclusion qu’il était parfaitement fréquentable et qu’il ferait, somme toute, un président tout à fait « original », capable de bousculer toute cette oligarchie politico/mediatico/intello dont notre pays est aussi en train de « crever ».

Après tout, Ronald Reagan, acteur de seconds rôles, avait été un président très honorable et Arnold Schwarzenegger, ci-devant Monsieur Univers de culturisme, avait gouverné la Californie (un état quasiment aussi important que la France) avec efficacité.

Alors un businessman ayant fait fortune dans l’immobilier, diplômé d’une des plus prestigieuses business-schools mondiales, un peu cinglé et totalement iconoclaste, pourquoi pas ?

Un soutien lambda de Trump déclarait ce matin lors d’une interview : « Hillary Clinton dit exactement ce que les gens veulent entendre avec des paroles justes, mais elle ne pense pas ce qu’elle dit. Trump est très maladroit dans ses paroles, mais, lui, il pense ce qu’il dit».

On ne saurait être plus clairvoyant et une telle remarque serait applicable à n’importe quel homme ou femme politique Française !

Les médias, les « observateurs », les « experts » ont fait des gorges chaudes sur les excès de langage de Trump (et sur ses excés tout court) avec une violence et une mauvaise foi inouïes.

Pas le peuple.

Un simple coup d’œil à la carte des résultats suffit à tout comprendre : Les côtes Est et Ouest qui concentrent tout ce que les USA comptent d’establishment sont bleues, le reste du pays est totalement rouge !

C’est le « vrai peuple silencieux » qui a dit « on veut changer » et pour changer, il faut changer de leader, c’est aussi simple que cela.

Et ce peuple a trouvé en Donald Trump un interlocuteur qui l’écoute et le respecte, c’est la raison majeure de sa victoire.

Les positions de Donald Trump sur l’immigration sont claires, sans ambiguïté, « comprehensive » comme on le dit en Anglais.

En voulant protéger l’industrie américaine pour la relancer, en faisant du « made in USA » une priorité, il ne fait que recommander des mesures de bon sens, Arnaud Montebourg ne dirait pas mieux !

Et il veut ré-enchanter le peuple, rendre à nouveau chacun fier d’être américain, il lui trace un chemin vers le mieux-être, il le fait à nouveau rêver !

Bref, il veut rendre au peuple sa dignité et le sortir du processus de « clochardisation » dans lequel les politiques de l’establishment l’enlisaient inexorablement avec ce discours sur la fatalité des conséquences de la mondialisation…

On ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec la Russie : Le peuple Russe a retrouvé sa fierté et son identité grâce à la force et à la détermination de son leader, Vladimir Poutine.

On peut souhaiter que Trump et Poutine s’entendent et que la Russie revienne dans le jeu géopolitique mondial aux côtés des Occidentaux, alors que cela semblait exclu avec la terrible va-t-en-guerre qu’est Hillary Clinton !

Cette réconciliation est vitale pour la paix du monde face au péril de l’invasion des pays du Sud envers lesquels il est essentiel d’être uni et cohérent.

Au total, le monde a à gagner avec cette victoire de Trump, l’Amérique a à gagner avec cette victoire de Trump, l’Europe est face à ses responsabilités.

Quant à la France, retiendra-t-elle la leçon Américaine et osera-t-elle à son tour ?

« N’ayez pas peur », disait un Pape.

le bulot mayonnaiset eb-011   Le Bulot Mayonnaise.

Voir les commentaires ci-dessous

Publié dans LE BULOT MAYONNAISE

Commenter cet article

Paulouv 10/11/2016 16:05

Tous ces journaleux gauchistes (ils viennent tous de la même sous-école) qui contestent le suffrage universel, sont des dictateurs en puissance...

Revolt’eure 10/11/2016 13:36

Les candidats nantis de la droite et les exploiteurs du peuple de la gauche doivent dégager. Selon l’adage : Dieu reconnaîtra les siens !

Bertrand du Déclin 10/11/2016 13:30

Excellent article. Et retenons la dernière ligne: Quant à la France, retiendra-t-elle la leçon Américaine et osera-t-elle à son tour ? A suivre...

Christian de la Case 10/11/2016 13:25

Ouf! Le Bulot est de retour et, de plus, avec un excellent billet.