LA MEDAILLE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS POUR ALEXANDRE LE TARGA, « BATISSEUR DU SPORT A LOUVIERS »

Publié le par Ville de Louviers

LA MEDAILLE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS POUR ALEXANDRE LE TARGA, « BATISSEUR DU SPORT A LOUVIERS »

Lundi 19 décembre 2016, Bernard Amsalem, président de la Fédération française d’athlétisme a remis la médaille d’or de la Jeunesse et des sports à Alexandre Le Targa, un des « bâtisseurs du sport à Louviers ». Le sportif – il est passionné d’athlétisme et a pratiqué le demi-fond – était entouré du maire, François-Xavier Priollaud, et du président de l’agglomération Seine-Eure, Bernard Leroy.

UN « TRESOR SOCIAL ET REPUBLICAIN »

Bernard Amsalem, qui lui a remis la médaille, a salué son « engagement sans faille au service d’un sport-passion » et évoqué les nombreuses infrastructures qui ont vu le jour grâce à son implication. Élu municipal dès 1969, adjoint au sport en 1974 puis en 1983, Alexandre Le Targa a réalisé de nombreuses installations sportives : un gymnase, une piscine, une salle de judo, une salle de tennis de table, deux cours de tennis, le lancement et la finalisation du terrain de football de la Plaquette… « Le jeune élu qu’il était avait déjà, en quelques années, marqué durablement l’espace public de son empreinte et de ses valeurs humaines qui fondent son activité politique et sportive ».

Au coeur des réalisations d’Alexandre Le Targa, le parcours permanent de cross-country pour le Carrington. Un parcours baptisé du nom d’Annette Sergent et qui reste le plus ancien cross de France. À Louviers, il est à l’origine d’un service municipal, l’Office municipal des sports (OMS), dont il a été un membre fondateur. « Il savait que construire des équipements sportifs n’a de sens que par leur animation », a indiqué Bernard Amsalem, qui doit prochainement quitter la présidence de la Fédération française d’athlétisme, après seize ans de mandat : « Vous êtes, cher Alexandre, notre trésor social et républicain. Ce trésor qui fait la richesse de notre pays. Votre parcours est un modèle pour notre République, pour ce que doit être notre citoyenneté, en particulier dans une période difficile pour notre pays ».

« LE SPORT, LES EQUIPEMENTS FONT PARTIE DU CADRE DE VIE »

Le maire, François-Xavier Priollaud, a salué l’engagement de ce sportif au service du sport pour tous et félicité plus globalement l’ensemble des bénévoles qui oeuvrent au quotidien pour la transmission de ces valeurs : « Il faut pouvoir pratiquer son sport en étant soutenu par une structure et par des personnes qui donnent beaucoup de leur temps et de leur énergie. Le sport, les équipements sportifs, cela fait aussi partie du cadre de vie et de l’attractivité d’un territoire. La ville de Louviers a souhaité construire un lieu pour les sportifs et c’est le projet de la maison des sports et des associations, un équipement indispensable pour la vie des clubs. Avec l’agglomération Seine-Eure, il y a eu le centre aquatique Caseo, et dans quelques mois la première pierre de la patinoire intercommunale : c’est un signal important pour tous les clubs et les sportifs. »

Publié dans COMMUNIQUÉS

Commenter cet article