MACRON ET SES « GEPPETTO »

Publié le par Pierre Robès

MACRON ET SES « GEPPETTO »

Il a décidément beaucoup de chance, Macron : Il a deux, voire trois, voire quatre Geppetto alors que ce pauvre Pinocchio n’en avait qu’un !

En tout premier lieu, on trouve Jacques Attali : Un brillantissime visionnaire auteur de plus de 60 ouvrages, un de ces conseillers qui savent tout, prévoient tout, mais ne font jamais rien de vraiment concret, hormis des rapports, encore et toujours des rapports. Attali a une vision planétaire du monde, il prône même la mise en place d’un gouvernement mondial. La planète Terre n’est pas à son échelle, c’est au niveau de l’univers qu’il raisonne ! C’est un homme effectivement brillant, mais à l’ego plus que surdimensionné. C’est Attali qui a présenté Macron à Hollande, c’est Attali le principal inspirateur de cette « bouillie de chats » qu’est la loi Macron, avec notamment ces lignes d’autocars qui font la fortune d’une entreprise Allemande !

Et puis, il y a l’inévitable Alain Minc : Lui c’est un très brillant esprit surdiplômé qui a, lui aussi, un avis sur tout et qui, quand il a quitté ses rôles de « conseiller » et s’est lancé dans « les affaires » a fait une faillite retentissante avec l’Affaire CERUS. Alain Minc, proche de Sarkozy, « grenouille » dans bon nombre de conseils d’administration de prestigieuses entreprises Françaises, dont Yves Saint Laurent. Alain Minc est clairement un « homme du peuple vraiment moderne » !!!

Venons-en à Pierre Bergé. Je ne m’attarderai pas sur ce personnage. Il a soutenu Ségolène Royal avec une belle énergie !

Et revoilà Ségolène, le bonbon rose, comme l’appellent les photographes.

La boucle est bouclée !

Et dire qu’avec de tels « sponsors », Macron arrive à faire croire qu’il est un homme neuf, indépendant, qui va mettre un grand coup de pied dans la fourmilière….

Mais je crois que son nez va commencer à s’allonger et que les Français, pour le moment piqués par l’effet de curiosité au point d’en oublier que cette créature n’a toujours pas de programme, ne vont plus tarder à se rendre compte du « coup monté ».

Pierre Robès    Pierre Robès

Publié dans Pierre ROBÈS

Commenter cet article