CONTOURNEMENT EST DE ROUEN ET LIAISON A28 A13

Publié le par Le potard Normand

CONTOURNEMENT EST DE ROUEN ET LIAISON A28 A13

Comment économiser la construction de 2 viaducs avec le même kilométrage d’autoroute construit  raccourcir le trajet d’A13 à A28  , en protégeant totalement les sites prévus de franchissement de la Seine des Authieux et celui des deux amants et en évitant quasiment toutes habitations .

En ne faisant pas le contournement , comme le souhaitent de nombreux élus ?

NON , en faisant ce fameux contournement , qu’appellent de leurs vœux beaucoup d’autres élus et responsables économiques .Garder un trajet le plus écolocompatible de Quincampoix au Nord de Pitres puis au lieu de franchir la Seine au Manoir prendre une direction Est Ouest  en passant au dessus du virage de la voie ferrée Paris Rouen puis au Nord de l’usine de pâte à papier et enfin de suivre la dite voie jusqu’à A13 à Sotteville sous le Val . Historiquement une sortie d’autoroute était prévue à cet endroit et les terrassement ont été réalisés il y a 30 ans !

Avantages :

 1 ) On évite donc la construction du viaduc du Manoir sur la Seine et ses immenses rampes d’accès , au coût considérable , de même on évite le passage très contesté par Léry et le massacre de la foret de Bord  , poumon de la zone Val de Reuil- Louviers .

2) En examinant le projet du contournement ,l’un de ses principaux intérêt serait de raccorder les parties Nord et Sud de L’A28  .  Le tracé proposé dans ce document est plus court d’une dizaine de kilomètres !

3) Comme on raccorde l’A13 à 6 km au nord d’Incarville ,  très proche de Tourville ,et de la sortie Oissel avec son accès à la rocade sud, il est pratiquement inutile de construire le viaduc des Authieux et les 6 km d’autoroute , dont le coût n’est pas non plus négligeable sur l’ensemble du projet , sans parler de l’impact visuel et sonore …

4) les concepteurs du projet gardent toute latitude dans la partie Seine maritime , mais arrivant dans l’Eure il serait nettement plus en phase avec la vision des élus locaux et surtout de la population .

Inconvénients :

Le trajet Quincampoix Incarville plus long de 6 km soit un trajet augmenté de 3 à 4 minutes.

Des groupes constructeurs de viaducs déçus , sources de pression amicales…

Pièces jointe :

Tracé alternatif Alizay_ Sotteville sous le Val .

CONTOURNEMENT EST DE ROUEN ET LIAISON A28 A13

  Le Potard Normand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bingo 25/04/2017 18:39

@ed
La problématique principale de Rouen c'est de supprimer le trafic de transit Nord -Sud passant par le centre (pont Mathilde puis tunnel de Grand'Mare) : le schéma proposé répond bien
Pour le trafic Est Ouest entre vers la ZA (future) Seine Sud : il y a déjà la Sud III venant du pont Flaubert ou du Port de Rouen qui est raccordée à une branche à 2x2 voies débouchant sur l'A13 en passant par le Rd Pt des colonnes (sortie Oissel). Mais vous n'avez pas l'air d'en tenir compte.
Il n'y a donc aucun enclavement de cette Zone, De Plus on pourra exploiter toute la surface de cette friche urbaine pour les entreprises, puisque qu'une grosse partie ne sera plus occupée pour des accès à la rampe pour conduire au viaduc vers Port St Ouen (il y aura juste une simple desserte circulaire en "marguerite" à aménager pour desservir les entreprises à installer et à raccorder au Rd Pt des Vaches).

ed 10/04/2017 22:56

Le gros inconvénient de cette proposition de trcé et la non prise en compte de la problématique Rouennaise. Sans ce barreau pas de périphérique, Zone Seine Sud non desservie et rocade sud deja en service finira en cul de sac.

Eiffel 22/03/2017 15:21

Merci APACHE qui défend cette simplification du tracé depuis 2012. Il faut dire aussi qu'on aura plus besoin de péage car avec un parcours en 2x2 voie express limité à 90-110 plus court de 40% en longueur avec moins de viaducs à construire (donc pas autoroutier), on rentrera dans le budget actuellement prévu par l'Etat, la Région Normandie et le Département Seine Maritime (sans l'Eure moins impliquée sauf par le désenclavement de la vallée de l'Andelle vers l'A13 qui sera facilité avec cette solution puisqu'il ne sera plus nécessaire de passer par le pont de Pont de L'Arche comme c'est le cas actuellement).
Faisons comme les Londoniens : quand on veut éviter que le trafic ne rentre en ville, on fait en sorte de pénaliser ceux qui veulent y rentrer MAIS inversement, on facilite ceux qui prennent le périphérique, donc on ne leur impose pas de péage pour les dissuader de le faire (Ils sont pas si fous ces anglais !)

Eiffel 22/03/2017 15:08

Merci à l'association APACHE qui défend la modification proposée ci dessus (simplification) du tracé "préfet-rentiel" que voudrait nous imposé par la DREAL depuis 2012, à coup de centaines de millions que nous n'avons pas ou que nous n'aurons peut être jamais.
Plus besoin non plus de faire appel à un concessionnaire (donc plus de péage) car avec une 2x2voies express (limitée à 90-110 km/h) on rentrerait dans le budget déjà prévu par l'Etat -Région Normandie et Département S-M (sans l'Eure moins impliquée hors pour la vallée de l'Andelle qui pourra être aussi désenclavée par un accès direct à l'A13 sans passer par le pont de Pont de l'Arche),
C'est dû au fait que le parcours final de ce contournement de Rouen sera plus court de 40%, donc moins cher à construire (moins de viaducs et plus besoin de vouloir rouler les véhicules à 130km/h pour éviter Rouen !).
De plus, si on veut empêcher de faire rentrer le trafic dans Rouen, ce n'est pas en mettant un péage dissuasif sur les rocades périphériques, mais c'est plutôt en pénalisant ceux qui veulent rentrer en ville (les Londoniens l'ont bien compris depuis longtemps..., mais nous, les français, on veut toujours pas faire comme les anglais, par principe...alors que leur pragmatisme est pourtant légendaire !)