MONSIEUR CARNAVAL EST EN MARCHE !

Publié le par Le Bulot Mayonnaise

MONSIEUR CARNAVAL EST EN MARCHE !

Ça y est le cirque Macron peut  commencer sa grande parade !

Après les politicards relapses de tous bords, les hommes et femmes de médias transformés en accusateurs publics, les « stars et starlettes » en mal (et en mâle) de notoriété, c’est le christique et pitoyable Renaud qui a rejoint la troupe !

Il ne manque décidément plus que Giscard d’Estaing !

Monsieur « déloyal » Bayrou va mener la danse et le bel Emmanuel va revêtir son costume de scène illuminé sous les hourrahs de la foule !

Et il y a a vraiment tout ce qu’il faut dans la ménagerie : Eléphants, ânes, chameaux, tigres, serpents, singes….et même beaucoup de requins et de moutons.

Seulement, une fois le spectacle achevé et le chapiteau démonté, la vérité apparaîtra toute nue, comme en Italie après Renzi dont Macron est le clone Français : Un pays en faillite totale, ruiné et avec un chômage encore aggravé.

Faut-il que Macron ait été médiocre lors du soporifique « grand débat » de mardi pour que les « sondages » de satisfaction le placent à égalité avec Fillon et Mélenchon, lui que ses thuriféraires de sondeurs placent systématiquement en tête !

Vous, je ne sais pas, mais moi je l’ai trouvé particulièrement effacé lors du débat, il avait même parfois l’air de se demander ce qu’il faisait là et a un peu abusé de son habituelle technique consistant à dire qu’il est à peu près d’accord avec tout le monde et que c’est donc un parfait homme de consensus !

D’ailleurs Poutou (qui aurait pu enlever son pyjama et faire sa toilette avant de « passer dans le poste ») le lui a fait remarquer vertement.

C’est bientôt la fin du carême.

Il faudrait aussi que ce soit rapidement la fin du carnaval Macron, afin que l’on puisse (symboliquement bien sûr) brûler cette baudruche !

Ecoutez bien les paroles de cette chanson : Les similitudes avec Macron sont troublantes !

le bulot mayonnaiset eb-011   Le Bulot Mayonnaise.

Publié dans LE BULOT MAYONNAISE

Commenter cet article