LES PRIMAIRES : UNE MACHINE A PERDRE !

Publié le par Charlem

LES PRIMAIRES : UNE MACHINE A PERDRE !

Contraires à l’esprit de la Constitution scellée par le fondateur de la V° République, les primaires ont eu pour effet de plomber les partis dits de gouvernement.

Out François Fillon et Benoît Hamon dont on savait à l’avance qu’ils étaient de mauvais candidats.

Fillon le prétentieux drivé par le repoussoir bobo NKM et par son programme de pain sec contre le peuple, que les gouvernements socialistes et centristes des trente dernières années n’ont cessé de tondre et d’appauvrir.

Hamon le frondeur : par son utopie populiste et désordonnée.

A noter que les sélectionnés pour le 2ème tour ont fait abstraction de primaires.

Le choix sera simple :

-Ubérisation de la société en continuant d’être tondu jusqu’à ce que mort s’en suive par le banquier Macron qui fête la peau de l’ours dans une brasserie parisienne chicos alors qu’il n’est pas encore élu…

-ou sortir du machin européiste qui n’a cessé d’appauvrir le peuple en délocalisant à tour de bras l’outil de travail pour le profit d’une minorité. Le Royaume Uni, la Norvège, l’Islande et la Suisse ont refusé cette hécatombe.

Comme l’affirme Jean-Pierre Raffarin :"Cette élection devait être pour la droite une élection royale". C’était ne pas entendre le ras le bol du Peuple qui ne veut plus du chômage et de la précarité.

Les caciques du Parti Socialiste et des Républicains, enfermés dans leur tour d’ivoire de nantis, ont provoqué l’émergence d’un illusionniste qui nous promet l’ubérisation de la France.

Le réveil sera douloureux !

monde-Chevalier-etoileb-009.gif CHARLEM

Publié dans CHARLEM

Commenter cet article