SOUVERAINISME CONTRE MONDIALISME

Publié le par Le Scarabée Noir

SOUVERAINISME CONTRE MONDIALISME

Finalement, le choix qui nous est proposé est simple : C’est le choix entre le mondialisme défendu par Macron et le souverainisme défendu par les autres, à des degrés divers.

Macron (sous l’influence notoire d’Attali) prône un « monde mondial » où la nation n’existe plus en tant que telle, un monde où les sexes n’existent plus, un monde où l’histoire des peuples n’a plus de sens.

Ce monde existe déjà : c’est le monde du Système.

Le Système, c’est l’ensemble des groupes d’influence économiques et financiers, des agences de notations américaines qui décident de la solvabilité d’un pays et donc du coût de sa dette (2 200 milliards d’euros pour la France, soit 35 000 euros par habitant), des institutions financières (FMI, Banque Centrale Européenne), des multinationales.

En fait, dès lors qu’un Etat est trop endetté, il est pieds et poings liés par le Système. L’Italie en est un exemple récent : Berlusconi, qui commençait sérieusement à déplaire, a été chassé du pouvoir tout simplement en mettant l’Italie à genoux au niveau de son financement. Exit Berlusconi, arrivée d’un « homme du Système », Draghi, dont la politique a été encore plus désastreuse que celle de Berlusconi !

C’est ce même scénario qui menace la France si Macron est porté au pouvoir.

Car Macron est l’archétype du « pion du système » ou du premier rôle du film, car c’est un remarquable acteur!

Le soutien inconditionnel des médias, l’importance des ressources financières mises à sa disposition, la mise en scène soigneusement orchestrée de sa « vie privée et de son couple », ses incroyables déclarations sur la culpabilité de la France dans la colonisation, sa négation de l’Histoire de France, sa complaisance pour l’Islam, tout cela démontre à l’évidence qu’il est l’homme du Système.

Et d’ailleurs le produit Macron est promu  de manière magistrale et avec les techniques de marketing les plus sophistiquées, notamment via les réseaux sociaux….

Un « mondialisme heureux » est-ce possible à l’heure où les grandes nations dominantes se replient sur elles-mêmes (Etats-Unis, Russie, Chine…) ?

Un « mondialisme heureux » est-il possible à l’heure où les fanatismes religieux sont de retour (on dénombre officiellement en France 17 393 personnes radicalisés au fichier national, soit quasiment la population de Louviers, le double de 2016) ?

Un « mondialisme heureux » est-il possible à l’heure où bon nombre de pays ne sont plus en situation de maîtriser leur destin à cause de leur dette ?.

Moi, cela ne me fait pas rire de penser que le professeur qui enseigne le latin à ma fille est payé par l’émir du Qatar !

In fine, Macron, homme lige du Système, propose tout bonnement la dissolution de la France !

Pourquoi pas ?

Mais moi, j’aime bien la France et ses clochers.

J’aime même beaucoup la France et ses clochers.

  Le Scarabée Noir.

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Commenter cet article