AU DÉBOTTÉ

Publié le par Charlem

Plus jamais ça !

Plus jamais ça !

LES DÉPUTÉS SANCTIONNÉS PAR LE PEUPLE

Ouf ! l’infâme et repoussant Cambadélis a été rejeté par le Peuple ! De même Benoît Hamon, Elisabeth Guigou ou Jean Glavany, pour ne citer que ceux-là !

Au lendemain du 2ème tour, il sera urgent que le Parti Socialiste et Les Républicains soient repris en mains par des hommes et des femmes de bonne volonté, à l’écoute du Peuple.

MAUVAIS DÉPART & MAUVAIS EXEMPLE

Sylvain Maillard commence très mal son mandat de député « en marche »… Interviewé dans sa voiture par Bfm, il omet gravement de mettre sa ceinture de sécurité. A croire que l’exemplarité citoyenne, c’est pour le peuple, pas l’élu !

 

QUAND LES DÉPUTÉS BATTUS SE SUCRENT SUR LE DOS DES CONTRIBUABLES

Les députés battus pourront en effet bénéficier de versements durant trois ans de manière dégressive : 100% de l’indemnité parlementaire (5.999,80 euros brut) durant le 1er semestre, 70% durant le 2e, 50% durant le 3e, 40% le 4e, 30% le 5 et 20% le 6e.

Dans le privé, le montant des indemnités chômage est fixe (maximum 75% du salaire journalier de référence ou 7.237 euros par mois) mais la somme n’est versée que durant deux ans, dans la plupart des cas. Autre avantage dont bénéficient les députés avec ce système : ils ne cotisent que 28 euros par mois durant leur mandat quand les salariés du privés voient leur paie (jusqu’à 13.076 euros par mois) amputée de 2,40%, soit 143,99 euros à salaire égal.

monde-Chevalier-etoileb-009.gif CHARLEM

Publié dans CHARLEM

Commenter cet article