FERRAND, LE VILAIN CANARD ?

Publié le par Le Scarabée Noir

FERRAND, LE VILAIN CANARD ?

Avec Fillon, au moins, c’était parfaitement clair : Une famille unie avec 5 enfants, absolument rien d’illégal, mais un comportement moralement condamnable. Rajoutez à cela une petite affaire de costumes, si j’ose dire, bien cousue, un déchaînement médiatique et le tour est joué : exit l’infâme Fillon, tué et enterré politiquement à jamais.

Avec Ferrand, le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas d’une clarté absolue. Après l’enrichissement sans cause de l’ancienne compagne ou épouse, on ne le sait trop, on découvre tout un tas de faveurs accordées à la nouvelle compagne ou amie, on ne sait trop, aux copains de copains, on ne sait trop…. en bref au clan Ferrand.

Parfaite illustration de «l’évolution moderne des choses» !

D’un côté Fillon, le catholique, et sa famille on ne peut plus traditionnelle, classique, banale dans le stéréotype de « grands bourgeois » qu’elle représente, on imagine les dimanches au manoir avec invitation à déjeuner du curé de la paroisse.

De cela on ne veut plus, il faut l’éliminer.

D’un autre côté Ferrand et son clan recomposé, l’image même de la modernité triomphante et on est prié de ne pas aller regarder ce qui se passe à l’intérieur du clan, c’est de la « vie privée ».

Cela, c’est le nouveau modèle : Haro sur la famille fermée et unie contre vents et marées, vive le clan à géométrie variable au gré des circonstances et des envies.

Comme cette fameuse génération Y qui prend et jette selon ses désirs du moment.

C’est ce même fil conducteur que l’on retrouve dans une stupide disposition de la « loi de moralisation » : Interdiction absolue d’engager un membre de sa famille….

Mais son amant ou sa maîtresse, le petit ami de sa fille ou son vieux pote Popol, rien ne l’interdit, c’est complètement idiot !

Mais non ce n’est pas idiot, c’est un signe de plus du désir Macronien de casser le fondement de la société Française : La famille catholique.

On observera, à cet égard, que cet homme a déclaré urbi et orbi ne pas vouloir d’enfants, ce qui est évidemment incompatible avec l’âge de son épouse…

Remplacer la famille par la tribu, tel est donc à l’évidence le but final de ceux que Macron représente et c’est en parfaite cohérence avec l’inexorable remplacement de population qui est « en marche », ou plutôt « en course » puisqu’il est démontré que dès 2040 et au rythme actuel de la nature de la démographie nationale, la « race blanche » sera minoritaire en France.

Et on peut d’ailleurs se poser la légitime question de savoir si la France existera encore en 2040 !

Mais c’est ainsi, notre peuple au cerveau bien lavé a fait son choix et il faut le respecter, se soumettre ou se démettre.

Mais cela ne doit pas empêcher de garder son libre arbitre, sa capacité de réflexion et d’analyse.

Dans un intéressant billet paru sur Boulevard Voltaire, l’auteur pose ces questions tout à fait pertinentes :

  • Est-il convenable d’humilier les médias Russes devant Poutine et de lui donner la leçon sur ce qui se passe en Tchétchénie ?
  • Macron se serait-il vanté d’avoir broyé la main de Trump si ce dernier était soutenu par le groupe Bilderberg, le New York Times et les états des côtes Est et Ouest ?

On peut aussi se poser la question de savoir s’il était si utile d’afficher une telle complicité avec le dirigeant Canadien, un pro islamiste convaincu….

Cette posture de Macron qui consiste à faire croire qu’il « casse tous les codes », c’est du vent, de l’enfumage !

Vladimir Poutine va-t-il changer sa politique parce que le petit Emmanuel lui a fait la leçon et Trump va-t-il se mettre à trembler devant ce petit homme à la poigne aussi forte ?

Evidemment non.

Comme Trump l’avait annoncé (ce n’est donc pas une surprise même s’il est rare de voir des promesses électorales tenues) les Etats-Unis se retirent des accords de Paris.

Ce n’est pas une bonne nouvelle, certes, et elle suscite un tollé général justifié, même si j’ai cru comprendre que la procédure de retrait durerait 4 ans…

Le petit Emmanuel en profite pour monter au créneau, apostropher violemment Trump en Anglais qui plus est, et se poser en sauveur de la planète !

Déjà la France ne lui suffit plus, il est vrai qu’il ne veut plus de la France, c’est donc compréhensible.

Avec Trump et Macron, nous avons deux dirigeants qui ne « viennent pas du monde politique », mais lequel des deux est le plus « dérangé » : le jeune « casseur de codes » qui ne casse rien du tout ou le vieux yankee qui va tout casser ?

Et tout les oppose, ces deux-là : Le jeune éphèbe à la « vieille femme » et le vieillard permanenté à la « jeune beauté » !

Et pendant ce temps-là, le canard Ferrand est toujours vivant !

  Le Scarabée Noir.

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Commenter cet article