LE COUP DE BALAI

Publié le par Vildenay

LE COUP DE BALAI

Les électeurs de Droite et de Gauche classiques (oublions les extrêmes) se sont faits holdoper les élections présidentielles et législatives. Dont acte !

Quant à ceux retenus pour le 2ème tour à moins de 15% des inscrits, comme l’inénarrable retourneur de vestes sur la 4ème circonscription de l’Eure, ils seront les godillots de Macron, des financiers et des patrons de presse…

Près de 52% des électeurs sont restés chez eux ! Dommage, car Richard Jacquet, le candidat socialiste, méritait d’être élu, contrairement à ses rivaux cumulards.

Pour un homme de droite, égrener la liste interminable des battus LRPS qui monopolisaient le paysage politique depuis des lustres, quelle agréable surprise !

Sanctionnés les frondeurs et les éléphants de tous poils cela est réjouissant ! Surtout quand il s’agit des Cambadélis, Guigou, Hamon, Glavany, Cosse, Duflot, Rama Yade… et espérons le même sort pour les NKM et autres bobos LR…

LE COUP DE BALAI

Souhaitons aussi le retour aux pénates du centriste Baroin et de ses affidés afin de permettre à d’authentiques citoyens de redonner au parti Gaulliste ses origines populaires.

Nous pourrons remercier Emmanuel Macron de ce grand coup de balai. Au terme du second tour, il restera au Président de la République de se débarrasser des Bayrou et autres Sarnez pour retrouver une légitimité et avancer avec d’authentiques réformes. Surtout pour préparer une réelle loi de moralisation et non le rafistolage voulu par Bayrou.

A défaut, la rentrée de septembre risque d’être un tsunami !

employe-bureau-etoileb-032     Vildenay

Publié dans VILDENAY

Commenter cet article

patrick robert 15/06/2017 20:51

Cher Vildenay.

Je ne partage pas totalement votre analyse, je regrette de voir disparaître de la vie politique des personnalités de qualité et dont le sérieux de l'engagement ne saurait être mis en doute telles que Rama Yade, Rachida Dati, NKM et même Najat, Nicolas Bay et bien d'autres, sans parler de Henri Guaino.. Ces femmes et hommes ont prouvé leur fidélité sans failles à leurs idées.Le débat démocratique est totalement confisqué. Trouvez-vous normal que les "futurs députés" REM refusent
systématiquement tous les débats ?
Un parlement de godillots, le petit doigt sur la couture du pantalon, est-ce bien utile ?