JE SUIS VOTRE CHEF !

Publié le par Emma Burlington

JE SUIS VOTRE CHEF !

Je suis votre chef !

Je suis votre chef. Telle a été la réplique cinglante de Macron.com lancée au chef d’Etat-Major Pierre De Villiers.

Quand j’entends ceci de la bouche de mon président, j’ai tout simplement honte.

Honte de son arrogance, honte de sa prétention.

Mais pour qui se prend-il?

Ah oui, c’est vrai... Pour Jupiter! Mais, on est en droit de se demander si Jupiter lui-même aurait parlé ainsi aux autres dieux, à ses enfants ou même aux mortels.

Et en même temps, étaler sur la place publique son mécontentement vis-à-vis des restrictions budgétaires importantes qui vont à nouveau frapper notre armée française décidé par le gouvernement de Macron.com, c’est tout à l’honneur du chef d’Etat Major des Armées.

Nous sommes dans un pays démocratique dans lequel la liberté d’expression règne (du moins est censée régner), alors faire part de son mécontentement sur la place publique, je ne vois pas ce qu’il y a là de si grave.

D’autant plus que notre armée française, qui a montré son merveilleux savoir-faire lors du défilé du 14 juillet devant Donald Trump visiblement ravi, a connu ces dernières années d’importantes restrictions budgétaires. Ces dernières vont donc continuer et il est de mon avis que les soldats doivent se sentir frustrer. Surtout qu’on les déploie un peu partout (Mali, opération Sentinelle...) et qu’ils sont devenus des cibles évidentes des terroristes.

Le général De Villiers n’est que dans son rôle de critiquer cette décision. C’est une réaction humaine. Après tout, il n’allait quand même pas se réjouir d’une telle annonce si injuste!

Demander à notre armée de protéger la Nation si derrière il n’y a pas un quelconque soutien financier, cela a de quoi faire grincer des dents.

Ainsi, je partage la frustration et peut-être la colère de monsieur De Villiers, un être qui me paraît des plus humains.

Contrairement à d’autre.

Macron.com, bouffi de suffisance, a de nouveau montré sa soif de pouvoir absolue et sa volonté d’être le maître d’un monde nouveau.

D’un monde nouveau qui paraît tellement froid.

Et sans liberté, sans sentiment, où le paraître a bien plus d’importance que le naturel...

Aujourd’hui se tenaient les commémorations de la rafle du Vélodrome d’Hiver. Les médias soulignaient LA GRANDE EMOTION de Macron.com au moment de son discours, qualifié de “discours marquant pour l’histoire”. On y soulignait la difficulté pour Jupiter de lire son texte, parce que rempli d’émotion.

Personnellement, tout cela m’a paru faux. Calculé.

Et je ne suis pas la seule à avoir ressenti cela.

E B    Emma Burlington

Publié dans Emma BURLINGTON

Commenter cet article