LA CHAPE SE DÉPLOIE PEU A PEU

Publié le par Le Scarabée Noir

LA CHAPE SE DÉPLOIE PEU A PEU

Quand on veut isoler le cœur encore actif d’un réacteur nucléaire, on coule du béton tout autour pour définitivement bloquer les radiations ; on fait un sarcophage, comme à Tchernobyl.

Pour autant, le cœur bat toujours, mais à défaut de savoir comment éradiquer définitivement les causes, on anéantit les effets, ce qui revient au même, croit-on.

A regarder de près, c’est exactement ce qui est en train de se passer dans notre société Française, et plus généralement dans quasiment toutes les sociétés occidentales.

Prenons pour premier exemple la liberté d’expression :

Qui oserait imaginer aujourd’hui qu’un Desproges ou qu’un Coluche puissent encore s’exprimer ?

Personne, bien sûr.

Le moindre « iconoclaste » de la pensée est impitoyablement châtié et réduit au silence ou « mis à l’éteignoir », voir Zemmour ou Natacha Polony, par les « accusateurs publics » du type Moix qui en est presqu’une caricature !

Quand ils ne sont pas condamnés pénalement…..

Nous avons même atteint un niveau inégalé : Celui de l’autocensure par crainte des représailles, notre « petit blog » en est aussi victime, c’est dire…

Quelques mots sur les médias :

La campagne électorale de Macron nous avait déjà donné un bel exemple des conséquences de la totale main mise « du capital » sur les médias.

C’est encore pire depuis qu’il est élu, à tel point que je me demande comment un pays soit disant démocratique comme la France peut tolérer des chaînes TV comme BFMTV, CN News ou LCI qui ne sont rien d’autre que des chaînes de propagande.

Fort heureusement, grâce à Internet, on peut consulter quelques TV libres, quelques blogs et surtout la presse internationale, mais pour combien de temps encore et qui a la culture et le temps nécessaires pour le faire ?

La politique d’abrutissement des masses par la désinformation est clairement « en marche » !

Tous les « communicants » au pouvoir savent qu’à force de répéter les mêmes choses, le bon peuple finit par y croire !

C’est même la base de la communication !

Venons-en au dernier point que je souhaiterais évoquer ici : le catholicisme.

Avec la culture Gréco-Romaine, le catholicisme (même avec ses formes détournées comme le protestantisme) est un fondement essentiel de notre culture Occidentale.

Force est de constater que « la France des clochers » et plus généralement « l’Europe des clochers » sont largement menacés.

Les effectifs fondent comme neige au soleil d’Avril et, à l’inverse d’autorités religieuses musulmanes indiscutables comme celles d’Indonésie ou d’Egypte, ce curieux pape jésuite se refuse toujours à évoquer les dangers de l’Islam radical et de l’immigration allant même, à propos des migrants, jusqu’à « plaider pour un accueil large des migrants et des réfugiés, soulignant que leur “sécurité personnelle” passe “avant la sécurité nationale”.

Il va jusqu’à prôner une intégration contre « une assimilation, laquelle conduit à supprimer ou à oublier sa propre identité culturelle »

Etrange pasteur qui oublie que son rôle premier, c’est celui de protéger son troupeau et non de le livrer en pâture aux loups féroces…

Mais il est évident que ce pape d’Amérique du Sud ne considère pas que l’Occident fait partie de son diocèse et que, lui aussi, est plus dans la communication que dans l’action…

Perinde ac cadaver…

Ainsi, que l’on considère l’angle économique (car le politique est désormais au service exclusif de l’économique et non l’inverse) ou l’aspect spirituel, qui peut encore croire que la fin du monde occidental n’est pas programmée et organisée par ces « mondialistes » qui n’y voient qu’un marché ?

J’ai récemment visité le musée des armées aux Invalides et cela m’a redonné espoir.

L’espoir né de l’exemple de ces résistants et du général de Gaulle et, surtout, l’espoir né du « nouveau monde », sans oublier le rôle essentiel de la Russie qui a rendu possible le succès du débarquement.

Le cœur du monde libre battra toujours, quelles que soient l’épaisseur de la chape et la taille du sarcophage.

  Le Scarabée Noir.

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Commenter cet article