LE LIBÉRALISME EST LIBERTICIDE !

Publié le par Le Bulot Mayonnaise

LE LIBÉRALISME EST LIBERTICIDE !

Il faut libérer l’économie, libérer le travail, libérer les énergies, libérer les échanges, libérer la société de ses traditions rétrogrades, libérer les peuples !

Libérer, libérer, libérer, on entend cela partout, surtout dans la France de Macron !

Et, dans le même temps, que d’interdits !

Il est interdit de picoler, il est interdit de fumer, il est interdit de conduire trop vite, il est interdit de prononcer certains mots… interdits, il est interdit de manger trop de viande, il est interdit de penser et surtout de dire certaines choses,  il est interdit d’avoir trop de cholestérol, il est interdit d’être trop gros…

Il faut être absolument « dans la norme » tant dans l’aspect physique que dans la pensée.

Il est frappant de constater à quel point aujourd’hui, et notamment dans les grandes métropoles, « tout le monde se ressemble ».

Paris est devenu une ruche d’une effrayante saleté où tous les mecs sont habillés pareils avec leurs costumes noirs/chemises blanches/I phones et petits sacs à dos, tout comme les gonzesses sur leurs vélibs ou leurs rollers !

C’est d’un mortel ennui, mais il est interdit, voire suspect, d’être différent.

Eh oui, c’est un étrange paradoxe, mais c’est au nom du tout libéral  qu’on crée le plus d’interdits, donc d’uniformité…

On se moquait jadis des touristes asiatiques qui défilaient en rang d’oignon, leur appareil photo en bandoulière.

En les observant, je me suis surpris à constater qu’ils étaient devenus les plus « farfelus » avec des cheveux décolorés et des tenues vestimentaires fantaisistes, bref des « originaux » !

C’est le monde à l’envers…

D’ailleurs ce monde, à qui appartient-il ?

Certainement plus aux « nations », ni « aux peuples ».

Dans les perles des copies du bac philo, je me souviens avoir lu une phrase du style « la plus grande menace pour notre civilisation serait qu’il ne soit plus mis de nouvel I Phone sur le marché » !

C’est effrayant, mais significatif d’une évolution que j’espère réversible : Celle du façonnage des individus par les grands groupes multinationaux qui ont tous tout intérêt à avoir un monde aussi uniforme que possible !

C’est le « monde mondial », le monde de Macron et de ses commanditaires, les gens  du style Attali.

Leur logique est implacable : Il s’agit d’uniformiser le monde pour en faire un magnifique marché unique !

Mais comme ils sont tous remarquablement « intelligents », ils savent pertinemment qu’il faut aussi « sauver les apparences », comme, par exemple, faire de la France une belle zone touristique avec ses bons vins, sa bonne cuisine et son Paris !!

Et le reste du monde à l’encan…, chaque pays avec ses belles spécificités vendues si bien sur Facebook.

Et pour tout cela quoi de mieux que de « faire envahir », d’organiser l’invasion pour « faire places nettes ».

Après, il sera toujours temps de renvoyer chez eux les envahisseurs, une fois qu’ils auront procédé au nettoyage, religieux notamment car là est le pire ennemi des « mondialistes ».

Ben oui, c’est ce qu’il va se passer au nom du libéralisme !

En tout cas, on en prend le droit chemin, à moins que…

Trump et Poutine peuvent à eux deux sauver la planète et « restaurer les bonnes vielles valeurs », c’est probablement pour cela que les « mondialistes » veulent tant les détruire et font en sorte qu’ils soient tant haïs, condamnés, impitoyablement attaqués sans relâche ….

Mais il faut arrêter de nous prendre tous pour des cons crédules !

Lisons et méditons la belle homélie de Monseigneur Robert Sarah, le 13 Août dernier en Vendée. Elle est magnifique de sens et d’espoir, cet homme est un saint.

Publié dans LE BULOT MAYONNAISE

Commenter cet article