NATIONALISATION D'UNE ENTREPRISE COREENNE POUR LUI EVITER DE DEVENIR EUROPEENNE !

Publié le par Gabriel Raspail

NATIONALISATION D'UNE ENTREPRISE COREENNE POUR LUI EVITER DE DEVENIR EUROPEENNE !

L'émotion a encore triomphé sur la raison. STX entreprise coréenne a été nationalisée, avec l'approbation de 70 % des français, pour lui éviter de devenir franco-italienne. STX ne rapporte pas un sou.

Le seul intérêt de STX c'est sa grande capacité de carénage qui elle ne peut être délocalisée ni en Corée ni en Italie. Comme d'habitude, la nationalisation aura lieu sur le dos et au détriment de ceux qui travaillent et gagnent de l'argent.

Par contre, Darty et le Fnac deviennent allemands et personne ne s'émeut. Les allemands avaient déjà LID'L maintenant ils auront aussi Darty et la Fnac. Il ne faut pas défendre nos entreprises par des moyens douteux, après la catastrophe, il faut les défendre en amont par une bonne et équitable réglementation : réciprocité dans les relations internationales (les chinois achètent nos meilleurs terres quand nous ne pouvons acheter le moindre m² en Chine), réglementation de la qualité et de la traçabilité (je n'ose plus peindre de crainte d'apprendre que mon pinceau a été monté par un gosse de cinq ans), cotisations de sécurité sociale sur le revenu dépensé de manière à ce que les produits étrangers les supportent aussi etc... Mais il faut pour cela des dirigeants qui aient du courage et de l'honneur.

C'est comme les bons esprits qui nous disent il ne faut pas sortir de l'Europe cela tuerait nos exportations. Mais je leur rappelle que notre balance commerciale est déficitaire. Mieux vaut un petit chez soi qu'un grand chez les autres !

Il ne faut pas faire une doctrine de la sortie de l'Europe mais il faut renégocier les traités même si cela doit aboutir à la sortie. Nous sommes engagés dans un traité sans même savoir si nous nous engageons à établir une fédération (un seul état multiple) ou une confédération (Europe des nations). Honte à ceux qui nous manipulent !

Les français doivent faire de fortes réformes pour être puissants, riches (d'une richesse partagée par tous !) et écoutés et renégocier les traités européens quitte à en sortir.

Publié dans GABRIEL RASPAIL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article