EN FRANCE, LES POULES SONT MIEUX TRAITÉES QUE LES HUMAINS !

Publié le par Le Scarabée Noir

EN FRANCE, LES POULES SONT MIEUX TRAITÉES QUE LES HUMAINS !

Souvenons-nous !

Des milliers de tonnes d’œufs contaminés en doses infinitésimales par un produit peu dangereux pour l’homme, la crainte d’une catastrophe sanitaire et aussitôt, les « autorités » lancent la grande cavalerie : Interventions du ministre de l’agriculture en plein été, énorme battage médiatique, enquêtes diligentées en urgence, perquisitions de toutes sortes, rappel des produits « infectés », interdiction de commercialisation…

Pour finalement en conclure qu’il s’agissait d’une tempête dans un verre d’eau : aucun danger et la France n’a même pas été touchée.

Ouf, nos poules sont bien soignées et on a pris avec une remarquable diligence toutes les mesures nécessaires pour qu’il en soit ainsi.

Continuons donc à manger tous ces œufs qui, même contaminés par un produit en doses inoffensives, sont parfaitement sains.

Les malades de la thyroïde, en revanche, semblent beaucoup moins bien lotis.

Trois millions de Français souffrant d’hyperthyroïdie prennent du Levothyrox  produit par le laboratoire Allemand Merck.

Ce laboratoire a modifié la formule du médicament et l’a introduit en France où il a été homologué en premier.

Seulement voilà, cette nouvelle formule a des effets secondaires épouvantables et des centaines de milliers de patients ont signé des pétitions pour retirer ce médicament, des dizaines de plaintes ont été déposées pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

Ce n’est qu’à la suite de toutes ces réclamations pleinement légitimes (un médicament est fait pour soigner, non pour tuer !) que la Ministre de la Santé a enfin réagi et demandé au laboratoire la remise sur le marché de l’ancienne formule !

Les collusions de cette ministre avec le lobby des laboratoires sont bien connues (voir la mesure sur les 11 vaccins), il faudrait peut-être mieux la muter à l’agriculture et demander au ministre de l’agriculture de prendre en charge la santé !

Lui, il sait bien s’occuper des poules et donc des œufs, même si son zèle est un peu outrancier.

Elle, elle attend que la souffrance des malades ait atteint un niveau insupportable pour réagir et prendre une mesure qui s’imposait avec la plus grande urgence.

Cherchez l’erreur !

  Le Scarabée Noir.

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article