LA DÉFAITE EST CLAIREMENT CONSOMMÉE…

Publié le par Pierre Robès

LA DÉFAITE EST CLAIREMENT CONSOMMÉE…

Dans son excellent billet paru sur Boulevard Voltaire, Caroline Artus relate le fait suivant :

Au supermarché ALDI (chaîne de supermarchés Allemande) de Northampton en Angleterre, une employée a déclaré «  Ne pas être à l’aise à l’idée d’encaisser de l’argent issu de la vente d’alcool ».

La Direction du magasin l’a aussitôt mutée à un autre poste, vous aurez deviné la religion de cette employée….

Une enquête est parue en Grande Bretagne en 2016 sur le sujet suivant : « Ce que pensent les musulmans installés en Grande Bretagne ».  Selon le sondage, un musulman sur cinq n’entre jamais dans une maison qui n’est pas tenue par des musulmans. 39% des musulmans, hommes et femmes confondus, pensent qu’une femme doit toujours obéissance à son époux. 31% estiment que c’est un droit pour un homme d’avoir plusieurs épouses. 23% préconisent que la Charia, la loi musulmane, remplace la loi civile, et 52% voudraient pénaliser l’homosexualité.

Ce sondage est à rapprocher d’une autre enquête menée aux Etats-Unis : 46% des musulmans habitant aux États-Unis souhaitent des sanctions légales contre le blasphème, 12% recommandant la peine… de mort ! Et 58%, une majorité très nette, demandent l’abrogation de l’Amendement n°1 qui garantit la liberté d’expression et notamment la critique de l’islam.

C’est à la lecture de ces enquêtes que Trevor Phillips, ancien patron de la commission Britannique pour l’égalité des droits de l’homme, immigrationniste forcené et auteur du slogan « L’islamophobie, un défi pour nous tous » a radicalement changé de point de vue et déclaré « J’avais tort sur toute la ligne. Les musulmans ne s’intégreront pas. Il y a une rupture entre eux et leurs compatriotes britanniques. »

On aimerait autant d’honnêteté intellectuelle en France…

La France a pris le parti du communautarisme et accepte que 10% de la population ait imposé son mode de vie, ses pratiques sociales et religieuses, sa géographie, ses valeurs…

Et cela, au nom de je ne sais trop quelle utopie d’un « vivre ensemble » totalement impossible pour une simple et évidente raison : c’est à nous, occidentaux, de nous soumettre, pas à eux de s’adapter.

Tout comme le directeur du magasin de Northampton…

Et tout comme cette justice Allemande qui condamne ces pauvres jeunes violeurs « qui ne savent pas ce qu’ils font » à des peines très légères, voire scandaleuses, alors que le viol est un crime.

La charia s’est imposée en Allemagne et grignote du terrain partout en Europe.

La défaite est donc bel et bien là, faute d’avoir gardé en mémoire ce célèbre proverbe Arabe : « Qui est le coupable : le voleur ou celui qui laisse sa maison ouverte ? »

Pierre Robès    Pierre Robès

 

Publié dans Pierre ROBÈS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article