SORTIR LA GROSSE BERTHA POUR TUER DES MOUSTIQUES ?

Publié le par Le Scarabée Noir

SORTIR LA GROSSE BERTHA POUR TUER DES MOUSTIQUES ?

Déchaînement médiatique incroyable contre Mélenchon et ses Insoumis.

Faut-il donc que ce gouvernement et ses organes de propagande (BFM, CN, LCI, France Inter etc..) aient tellement peur d’un si petit mouvement pour s’exciter ainsi !

J’entendais ce soir une fonctionnaire Directrice au CNRS dire pis que pendre sur Mélenchon et ses insoumis. Elle peut penser ce qu’elle veut cette dame « prout, prout », mais en tant que fonctionnaire, il me semble qu’elle est tenue à un devoir de réserve élémentaire…

Et puis Mélenchon, dont je ne partage strictement aucune des idées, a pleinement raison de tenter, tout seul et avec son énorme talent, d’occuper la place vacante de l’opposition !

Peut-on un instant imaginer une démocratie sans opposition au pouvoir en place ?

Non, ce serait une dictature.

Alors respectons Monsieur Mélenchon qui est un brillant personnage remarquablement entouré de gens loin d’être des imbéciles, la dernière session parlementaire l’a prouvé, tandis que les débiles potiches et godillots de députés d’En Marche balbutiaient.

Mais il est clair que, tout comme Marine Le Pen, Mélenchon ne représente pas un danger majeur : Il ne sera jamais Président de la République.

Pour autant, il est un opposant intéressant, alors respectons le.

Respecter les adversaires, c’est se respecter soi-même.

Il est vrai que dès lors qu’on a été élu, on a le pouvoir, tous les pouvoirs.

Macron le répète sans cesse et il a, de son point de vue, raison.

Mais les vrais hommes d’état savent que pour faire grandir une nation, il faut d’abord s’occuper de celles et ceux que l’on n’a pas convaincus et non pas s’acharner lamentablement sur des battus qui ne les mettent pas en péril.

Tirer sur des corbillards, cela ne mène pas à grand-chose….

Entendre les cris de celles et ceux qui souffrent dans les ambulances ou sur leur lit de douleur, c’est beaucoup plus difficile.

  Le Scarabée Noir.

 

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article