C’EST L’ÉTAT QU’IL FAUT RÉPARER !

Publié le par Pierre Robès

C’EST L’ÉTAT QU’IL FAUT RÉPARER !

Notre premier ministre nous affirme que Macron et son gouvernement vont « réparer la France » !

Ils se trompent toutes et tous de diagnostic, la France est en très bonne santé !

Pour en être convaincu, il suffit de regarder n’importe quel journal de 13h de TF1 pour voir une belle France joyeuse, fière de ses traditions, sa culture, ses paysages, ses monuments, ses jardins, sa gastronomie, son art, son histoire, ses marchés, ses « vrais et authentiques » habitants !

La France, c’est un heureux assemblage de régions complémentaires, comme l’assemblage de ces cépages qui font un excellent vin grâce au talent des œnologues.

La France va bien, elle n’est pas cassée, point n’est besoin de la réparer.

En revanche, quand on se met à évoquer le fonctionnement de l’état, c’est une autre paire de manches, comme le dirait le Coutançais d’origine que je suis.

Nous avons pourtant en France une remarquable école pour former les fonctionnaires (celles et ceux à qui le peuple donne mandat de « faire fonctionner », de « remplir une fonction ») : l’Ecole Nationale d’Administration.

Une école d’élite créée par le général de Gaulle pour former à l’excellence des gens capables d’administrer au mieux la nation.

Seulement voilà, les énarques ont rapidement voulu « se mêler de tout », notamment de politique et d’économie et arrive ce qui devait arriver.

L’épouvantable acte de terrorisme de Marseille est la plus tragique et inacceptable illustration que « plus rien ne va dans l’administration en France ».

Le paroxysme de l’absurde a été atteint et les conséquences en sont gravissimes.

Pour des motifs de carence administrative pure et simple et l’impossibilité de joindre un fonctionnaire à l’heure des SMS, d’Internet et des réseaux sociaux, on a relâché dans la nature un individu dangereux, connu, répertorié, parce que l’Etat ne « savait pas quoi en faire » !

Peu importe qu’il soit « musulman radicalisé » ou adepte de je ne sais quelle autre secte, le simple fait que cet homme n’ait pas été mis immédiatement hors d’état de nuire est tout simplement inadmissible et scandaleux.

Ces deux mignonnes cousines, de belles et jeunes Françaises sans histoires et pleines d’avenir, elles ne sont pas mortes à cause de DAESH ou à cause du fanatisme religieux, elles sont mortes à cause de l’incompétence et l’irresponsabilité de l’état.

De la faillite de l’état, dont le rôle premier est de protéger ses citoyens qui le font vivre, tous ses citoyens.

On voit surgir çà et là « le retour des extrêmes » et de violentes poussées souverainistes : En Ecosse, en France, aux Pays-Bas, en Allemagne et surtout en Espagne.

N’en cherchez pas loin la cause, c’est toujours la même : Un Etat qui ne fait plus son travail, celui de protéger son peuple.

Alors, Messieurs les ministres, occupez-vous de vos affaires et de ce pourquoi vous avez été formés et élus : faire fonctionner l’état au mieux et au moindre coût.

Un état qui néglige sa fonction première, celle de protéger, n’est plus un état.

Cessez donc de vouloir interférer dans des domaines où vous n’avez strictement aucune compétence, ni aucune expérience.

Monsieur Philippe, pourtant fils de docker, est-il jamais monté dans un portique pour charger un porte-conteneurs ?

Madame Borne, ministre des transports, sait-elle ce qu’est une Tautliner ?

Monsieur Le Maire est-il capable de remplir une déclaration d’impôts ?

Pierre Robès    Pierre Robès

Publié dans Pierre ROBÈS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article