L’INVENTEUR DE L’EAU TIÈDE !

Publié le par Le Scarabée Noir

L’INVENTEUR DE L’EAU TIÈDE !

Macron nous a fait une longue tirade sur l’apprentissage et sur la formation.

Sujets sur lesquels, à l’évidence, il ne connaît strictement rien.

Pour ce qui concerne les formations en apprentissage, toutes les structures existent depuis belle lurette, tant au niveau des équipements nécessaires (Les lycées professionnels et les CFA), que de l’arsenal juridique contractuel requis pour protéger à la fois les jeunes, les centres de formation et les entreprises d’accueil.

Le problème, c’est que l’Education Nationale et, plus généralement, « la société » n’envoient pas les jeunes dans ces filières d’excellence parce que c’est considéré comme des « sous-filières ».

Le phénomène se trouve aussi amplifié dans l’orientation post bac.

Il existe de très nombreux centres de formation privés et publics qui forment les jeunes en alternance à un métier, le tout, là aussi, dans un contexte réglementaire parfaitement cadré, organisé et surtout contrôlé pour éviter les dérives.

Le problème, c’est que les jeunes préfèrent s’inscrire à l’université pour toucher les bourses et ne rien faire, plutôt que d’aller « bosser » 3 jours sur 5 en entreprise et 2 jours sur cinq en centre de formation ou une semaine/deux semaines selon la formule proposée…

Au surplus, les lycées ne permettent plus aux centres de formation d’aller présenter l’alternance et bon nombre de jeunes ne savent pas que cela existe.

Alors, ils vont s’inscrire en fac… et ils touchent les bourses et ne foutent rien.

De grâce, Monsieur Macron allez voir la réalité de terrain et cessez de faire croire que vous allez « révolutionner » alors que tout existe déjà et ne demande qu’à bien fonctionner.

Sur la question de la formation, la question de fond est simplement de savoir à quoi former, c’est-à-dire quels sont les emplois disponibles !

C’est votre réponse qu’on attend !

A vous entendre ce soir, Monsieur Macron, c’est surtout de bouchers dont nous avons besoin…

Moi, j’aimerais bien vous entendre dire que nous avons besoin aussi de techniciens et d’ingénieurs dans toutes ces nouvelles technologies de pointe que vous avez cédées, et pour rien, à vos grands amis Allemands…

Autre sujet sur lequel vous démontrez votre totale méconnaissance du réel : Les TPE/PME.

Selon vous, les ordonnances sur le code du travail vont permettre de libérer le dialogue social dans les TME/PME !

On croit rêver !

Une TPE/PME c’est une toute petite entreprise, quasi familiale, qui ne peut fonctionner que si le « dialogue social » est permanent : On bosse, et souvent très dur, « en famille ».

Moi, à 64 ans, j’ai repris une entreprise, en étant obligé de faire un emprunt à la consommation faute de crédit, mon premier réflexe, quand l’entreprise a commencé à se redresser grâce à nos efforts, a été d’augmenter autant que je le pouvais le salaire de ma responsable de site !

Vous confondez les « petits patrons » de TPE avec ceux que vous fréquentez, vous ont créé et vous soutiennent, ceux du MEDEF.

Encore une fois, dans la vie réelle, cela ne se passe pas ainsi.

Un dernier mot sur votre approche de la sécurité en France.

Mot pour mot, vous avez dit que quiconque aura commis un attentat sera immédiatement expulsé.

Putain, il faudra attendre que tous les fichiers S aient encore assassiné des gamines à coups de couteau pour les virer du pays !!!

Cela fait très peur, Monsieur Macron.

Vous rendez vous compte de ce que vous dites ?

Et dire que c’est Trump que l’on considère comme un cinglé !

  Le Scarabée Noir.

 

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article