TROP FORT CE VIEUX JOE !

Publié le par Le Scarabée Noir

TROP FORT CE VIEUX JOE !

Le 19 avril 2014 Joe Kaeser, le patron du groupe SIEMENS était reçu par François Hollande en son palais de l’Elysée.

Joe Kaeser voulait à l’époque s’emparer de la branche énergie d’Alstom, il proposait alors 10 milliards d’euros pour Alstom et l’apport de la branche ferroviaire de Siemens à Alstom, oui vous lisez bien ferroviaire.

L’idée de Joe Kaeser était donc de créer un géant Européen des transports avec Alstom et un géant de l’énergie avec Siemens.

Hollande et Montebourg n’ont pas donné suite à cette proposition, pourtant pleine de « bon sens Européen », et ils ont préféré vendre Alstom Energie à General Electric, l’Américain.

François avait dû se disputer avec Julie et Arnaud avec Audrey ce jour-là : Ils avaient certainement « la tête ailleurs » !

Mais ce bon vieux Joe a plus d’un tour dans son sac !

Puisque la piste Alstom était fermée, il passerait donc par... Areva, l’autre champion Français de l’Eolien.

Areva Energies Renouvelables, dans l’horrible « boucherie » du nucléaire Français, s’était vendue à l’Espagnol Gamesa.

Siemens a mis la main sur Gamesa avec un montage financier fort subtil et a ainsi récupéré Areva Energie et les magnifiques turbines qui vont avec !

Opération d’autant plus intéressante que Siemens/Gamesa vient de signer en septembre un énorme marché pour l’installation en Mongolie d’un gigantesque champ d’éoliennes, le plus gros marché d’éolien jamais conclu : 150 turbines, 300 MW !

Mais Joe ne s’est pas contenté de rafler la mise de l’éolien !

Avec la bénédiction du gouvernement Français (Emmanuel a dû avoir des soucis avec sa maquilleuse ce jour-là et il avait « la tête ailleurs »), Siemens a aussi raflé les transports !

Il souffre et rame comme un galérien ce pauvre Le Maire à faire croire que c’est en bradant tout à Siemens et aux autres qu’on sauvera l’industrie Française, donc l’emploi industriel !

Il nous dit que la France va redéployer  son industrie dans les Energies Renouvelables et le numérique notamment.

Un peu tard jeune homme, les places sont déjà prises et où sera notre avantage concurrentiel ?

Tenez, à titre d’exemple, SIEMENS (encore Joe !) vient de signer, en présence d’Angela Merkel et du Président Chinois Xi Jinping, un important accord de partenariat.

« Le conglomérat industriel allemand et l'Empire du Milieu vont ainsi poursuivre des activités conjointes pour explorer la numérisation et soutenir des mesures visant à améliorer le secteur industriel de la Chine.

Le partenariat stratégique avec les entreprises chinoises traitera de l'Internet des Objets (IoT) industriel et de la fabrication intelligente. » (Source CercleFinance.com du 5/07/2017).

Alors ce ridicule plan d’investissements annoncé par le 1er ministre (42 milliards pour la transition écologique, l’innovation et le numérique) c’est encore de l’argent jeté par les fenêtres !

On ne joue pas dans la même division que la Chine et l’Allemagne.

Et il semble bien qu’en matière industrielle, ce soit comme au football !

C’est toujours l’Allemagne qui gagne à la fin !

  Le Scarabée Noir.

 

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article