ON IRAIT TOUS AU PARADIS…

Publié le par Le Bulot Mayonnaise

ON IRAIT TOUS AU PARADIS…

Quand on fait sa déclaration de revenus et que l’on retrouve le reçu de son don pour le calendrier des sapeurs-pompiers, on s’empresse de renseigner la case ad hoc pour bénéficier de la réduction d’impôt.

On fait ainsi de l’optimisation fiscale, c’est-à-dire que l’on utilise les possibilités offertes par la réglementation, en toute légalité.

Quand un grand groupe international « ballade » ses capitaux d’un pays à l’autre pour localiser ses bénéfices là où il n’y a pas ou peu d’impôt, il fait exactement la même chose, dès lors que c’est fait dans le plus strict respect de la légalité fiscale.

Et tous les spécialistes savent que tout cela est très strictement contrôlé notamment au niveau des fameux « prix de transferts » et des mouvements de capitaux.

Là encore, les « politiques » et « moralisateurs » de tous poils se trompent de cible : Ce ne sont pas les entreprises, ni les particuliers qui sont en cause, ce sont les « politiques » qui font ces lois si permissives !

Tant qu’il n’existera pas un minimum d’harmonisation des lois fiscales, au moins au niveau Européen, ces pratiques continueront de plus belle !

Et c’est, naturellement, aux politiques de mettre au point tout l’arsenal nécessaire.

Quand on songe qu’il suffit de franchir la « frontière » Belge pour être exonéré de certaines plus-values ou de domicilier sa holding aux Pays Bas ou au Luxembourg pour ne plus payer d’impôt sur les sociétés, on se demande à quoi jouent Monsieur Moscovici ou Monsieur Le Maire !

Il est vrai qu’il est plus facile de fustiger un coureur automobile ou un grand groupe industriel international que de s’attaquer aux vrais problèmes.

Corinne Lepage proposait comme solution de boycotter les produits de ces méchantes entreprises immorales : Qu’elle commence donc par ne plus utiliser Facebook, Twitter, Google…

Au moins on ne l’entendra plus.

Et moi, je suis un bel imbécile : J’ai donné 10 balles au facteur pour le calendrier des postes 2018 avec de magnifiques illustrations animalières et j’ai oublié de lui demander un reçu.

Je ne vais pas pouvoir faire d’optimisation fiscale…

le bulot mayonnaiset eb-011   Le Bulot Mayonnaise.

Publié dans LE BULOT MAYONNAISE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article