LE LAÏCISME NOUVELLE RELIGION D’ETAT ?

Publié le par Pierre Robès

LE LAÏCISME NOUVELLE RELIGION D’ETAT ?

Nous voici clairement revenus en 1789 !

De plus en plus, inexorablement, méthodiquement, la France veut effacer ses profondes racines judéo-chrétiennes et décapiter ses rois.

Les révolutionnaires voulaient un nouveau calendrier et prônaient l’avènement d’une nouvelle religion : Celle de l’ÊTRE SUPRÊME !.

Aujourd’hui, le culte de l’Etre Suprême, il est là : C’est le « laïcisme d’état ».

Cet extrémisme de la laïcité, mot intraduisible qui ne veut strictement rien dire, c’est l’Etat.

Cet Etat qui régente tout, contrôle tout, impose une pensée unique où la moindre déviance est guettée puis impitoyablement sanctionnée, cet Etat qui est devenu, selon le bon mot de Christophe Barbier, une « démocrature », contraction de « démocratie » et de « dictature » : Démocratie en apparence, mais dictature dans les faits.

Si besoin en était encore, la déliquescence de la Fête de Noël, telle qu’on l’observe chaque année, a atteint son paroxysme en 2017.

Noël, c’était avant tout la plus grande fête religieuse du monde Chrétien : la naissance de Jésus, fils de Dieu, Verbe incarné venu sur terre pour sauver les hommes. Un temps de recueillement, de paix (on faisait la « trêve de Noël » dans toutes les guerres, même celle du Viet Nam) et surtout le temps de la famille symbolisée par la crèche.

Aujourd’hui, la famille n’existant plus et ayant été volontairement détruite par l’Etat et ses lois récentes, la crèche n’a plus aucune raison d’être : On l’interdit donc, ou on la détruit, ou on la blasphème !

Dans une église du Puy de Dôme, le petit Jésus a été volé et remplacé par une endive !

Et tout le monde a vu ces pitoyables images de cette hystérique dépoitraillée qui tentait de  kidnapper le petit Jésus…

Les femens, ce sont les djihadistes femelles du laïcisme ! On rappellera que leur fondatrice, Inna Shevtchenko a obtenu le Grand Prix International de la Laïcité, prix remis par l’ancien grand maître du Grand Orient de France en présence d’Anne Hidalgo et de Jean-Pierre Chevènement…

Au même titre que les djihadistes sont les fanatiques armés de l’Islamisme, les « femens » incarnent le bras armé du laïcisme !

Un éditorialiste de « Contrepoints » affirme qu’il serait bon de, si j’ose dire, rebaptiser la Fête de Noël en Fête des Jouets, tant le caractère religieux de la Fête a disparu.

Il n’a pas tort…

Evidemment, il importe de savoir pourquoi et comment on en est arrivé là…

Après 1789, l’entreprise d’éradication systématique de tout ce qu’il y avait de catholique, qui a atteint son point culminant avec le génocide de la guerre de Vendée, a pu être stoppée grâce à une très forte résistance populaire, le peuple ne voulant pas se voir voler sa religion.

Aujourd’hui, le monde catholique a totalement abdiqué, là encore le paroxysme est atteint avec l’étrange attitude du pape François qui accueille l’invasion migratoire à bras ouverts.

Laïcisme et islamisme ont donc le champ libre et les voies royales ouvertes.

Les dictatures, quelles qu’elles soient, ont toujours mal fini, mais ont toujours fait beaucoup de dégâts.

Trop de dégâts.

Pierre Robès    Pierre Robès

 

Publié dans Pierre ROBÈS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article