DU BEAU BOULOT !

Publié le par Le Bulot Mayonnaise

DU BEAU BOULOT !

Il faut le reconnaître : En faisant venir sous les ors du château de Versailles tout ce que la planète compte de chefs d’entreprises, celles et ceux qui de fait gouvernent le monde, le Président Macron a réussi un vrai coup de maître !

Et il a pu donner toute la mesure de son immense talent de banquier d’affaires !

Car il s’agissait bien de vendre le produit « France ».

Tel est, en effet, l’enjeu : Vendre la France aux capitaux « étrangers ».

Côté industrie, on est en très bonne voie avec la vente des secteurs de l’énergie et des transports ferroviaires aux Allemands (Siemens), aux Américains (General Electric), avec le démantèlement de notre filière d’excellence qu’était le nucléaire, la cession aux Italiens de notre magnifique savoir-faire en matière de construction de navires de croisière (STX) etc, etc…

Côté territoire, on progresse avec toutes ces implantations gigantesques en entrepôts logistiques qui ne créeront quasiment aucun emploi tant tout cela est robotisé (Amazon, Ali Baba, JD.com etc…). Les Chinois investissent en masse en France, envahissent en masse en France.

Côté « numérique », on nous annonce que Google et Facebook vont créer en France des centres de formations gratuites aux techniques du numérique pour les chômeurs en liaison avec Pôle Emploi !

Le secteur de la formation professionnelle va donc être donné aux géants américains. Pour faire quoi de tous ces gens formés ? Mystère.

Le métier d’un banquier d’affaires, c’est de saucissonner les entreprises, faire fermer ou céder pour « trois sous » ce qui ne rapporte plus ou pas assez et vendre aussi cher que possible tout ce qui est le  plus rentable.

C’est exactement cette méthode que Macron applique à la lettre dans « l’entreprise France ». Pour l’heure il a quasiment fini la phase deux (l’industrie Française est morte, l’agro-alimentaire est moribond en raison de la toute- puissance de la Grande Distribution, l’agriculture es « suicidée ») et il entame la dernière phase : Vendre au mieux les actifs qui valent quelque chose.

La Chine apporte les capitaux, l’immigration massive la main-d’œuvre bon marché qui acceptera le travail que les « bons Français » refusent de faire.

Capital + travail, les deux fondements de cette économie si chère à Macron !

Le grand raout de Versailles, c’était donc une sorte de « grand souk » où la France a présenté ses plus beaux articles.

Dès lors une « exposition universelle » ne servira plus à rien : Que restera-t-il à vendre en 2025 ?

Même plus des cochonnailles ni du pinard, au train où vont les choses.

le bulot mayonnaiset eb-011   Le Bulot Mayonnaise.

 

Publié dans LE BULOT MAYONNAISE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article