FAUT-IL TONDRE LES ROUSSES ?

Publié le par Pierre Robès

FAUT-IL TONDRE LES ROUSSES ?

Un déluge de tweets s’est déversé sur cette ravissante Miss France aussitôt traitée de « raciste » parce qu’elle a parlé de « crinière de lionne » à propos de la coiffure de la Miss France 2017.

Un « journaliste » demande même la saisine du CSA pour retirer sa couronne à la Miss !

Certes les lionnes n’ont pas de crinière, mais c’est une expression communément admise pour désigner une coiffure Afro.

A moins qu’il ne s’agisse de plaisanteries de mauvais goût, on atteint ici les sommets de la bêtise et, à l’heure où on parle de contrôle d’Internet, il serait grand temps de « mettre un peu d’ordre » dans tout cela.

Comme tout outil, Internet peut être la meilleure et la pire des choses.

Cet épisode illustre le pire : déverser un flot d’insultes et de haine, le plus souvent anonymement, c’est tout simplement minable surtout sur des sujets aussi futiles.

L’immédiateté absolue des réactions illustre le caractère de plus en plus décérébré de la majorité de la population.

Autre exemple : Le Président Macron fête ses 40 ans à Chambord !

Immédiatement Mélenchon dénonce avec sa virulence coutumière la dérive royaliste du Président qui s’en va dans un haut symbole de la Monarchie :

Si Mélenchon s’était informé un peu avant de s’exprimer, il aurait constaté que le Président avait loué des chambres d’hôtes à ses frais dans un lieu où tout citoyen peut aller et que c’était bien pour le tourisme Français que le président fasse de la promotion pour un endroit aussi prestigieux que Chambord !

Mais il en est maintenant ainsi :

Miss France parle de crinière de lionne : Elle est donc nécessairement raciste (en plus elle vient du Nord, fief du FN)

Le Président va à Chambord : Il utilise à des fins personnelles l’un des plus beaux symboles de la monarchie !

A ce que je sache, il n’a pas donné au Château une fastueuse réception de 3 jours avec suicide d’un chef étoilé qui n’aurait pas reçu à temps les huitres de Marennes !

Tout cela est très inquiétant en ce que cela révèle : L’immédiateté irréfléchie des réactions, la prédominance de l’émotion sur la raison, les procès d’intention permanents, les accusations cruelles et infondées, la manipulation de l’information, telles sont maintenant les principales composantes de la communication…

Et, au surplus, tout cela est plutôt comique car je vais vous révéler un secret : Maëva est une « fausse rousse », elle est « blond foncé » naturellement.

FAUT-IL TONDRE LES ROUSSES ?

Les « vraies rousses » vont certainement lui faire un procès…

Pierre Robès    Pierre Robès

 

Publié dans Pierre ROBÈS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article