APRES L’ANTIVOL, L’ANTI-VIOL !

Publié le par Pierre Robès

APRES L’ANTIVOL, L’ANTI-VIOL !

Ce joli short de jogging n’est pas une plaisanterie, c’est la dernière trouvaille Allemande pour que les femmes puissent se protéger du viol des migrants !

Dans l’Allemagne de Merkel, les agressions sexuelles par ces migrants accueillis à bras (guette) ouverts constituent un vrai problème national.

Elle s’appelle Sandra Seitz, elle a 42 ans, et elle a eu cette idée après avoir été agressée par 3 « hommes ivres » pendant son jogging. Elle a été sauvée grâce à l’intervention d’un courageux passant.

Bon, c’est sûr que c’est plus discret que la ceinture de chasteté du Moyen-Age.

Mais s’il faut maintenant se promener avec un gilet pare-balles dans Calais (et ailleurs) et se balader avec un caleçon anti-viol…

Il paraît que le short anti-viol de Sandra se vend comme des petits pains…

D’un certain point de vue, on ne peut que saluer l’apport économique des migrants qui permettent ainsi le développement de nouvelles start-up innovantes.

Ce short est effectivement ultra high tech, avec trois niveaux de protection, du kevlar etc…

Macron s’en réjouira sûrement…

Mais en même temps ( !), on peut déplorer que l’on s’attaque aux effets du phénomène migratoire et non aux causes.

Et il reste à souhaiter que les anti-viols seront plus efficaces que les antivols !

Pierre Robès    Pierre Robès

 

Publié dans Pierre ROBÈS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article