CAUSE TOUJOURS…

Publié le par Le Scarabée Noir

CAUSE TOUJOURS…

Un sondage Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch intitulé « Enquête sur le complotisme » effectué en Décembre 2017 fournit des résultats fort inquiétants sur le niveau de confiance des Français.

On y lit que 75% des Français (les trois quarts de la population donc) ne font pas confiance à l’information diffusée par les médias « officiels » et/ou subventionnés (télé, presse écrite, radio).

A contrario, 25% croient à la fiabilité de l’information, et ce pourcentage est quasiment constant parmi toutes les classes d’âge, les milieux socio-professionnels, les lieux de résidence, sauf pour les opinions politiques : les électeurs LREM y croient à 45% !

Ces chiffres sont particulièrement révélateurs de l’état de notre pauvre démocratie.

Manipuler et orienter l’information cela s’appelle de la propagande et toutes les nations s’étant livrées peu ou prou à de la propagande étaient des dictatures.

Existe-t-il encore en France des contre-pouvoirs ?

On peut en douter.

Comme le souligne fort pertinemment un éditorialiste du sakerfrancophone, bon nombre de personnalités « iconoclastes » ont disparu des plateaux de télévision : On pense naturellement à Eric Zemmour ou à Emmanuel Todd qui a eu le malheur de dire que nos dirigeants sont incompétents, et à tant d’autres….

Et que dire du rendu médiatique de « l’épisode Wauquiez », du discours de Marion Maréchal aux USA où il a été souligné que la salle était à moitié vide, et à l’inverse du reportage non-stop de la visite de Macron au salon de l’agriculture…

Clairement, avec ce pouvoir quasi sectaire, nous sommes entrés dans un processus d’abrutissement des « masses populaires » et dans cette pensée unique si caricaturalement illustrée par tous ces personnages qui se succèdent sur les plateaux de télé.

Quelques vieilles cougars botoxées et plus liftées que les coups droit de Bjorn Borg jouent le rôle de spécialistes de la com et sont béates d’admiration devant Macron et sa Brigitte.

On a toujours droit à un expert ou une experte du thème concerné, une opposante « allumée » des insoumis et quelques députés LREM, toutes et tous les mêmes qui débitent le même discours invariablement.

Et enfin un ou une journaliste (le plus souvent « un canon ») qui ne sait que faire pour encore et toujours encenser le président…

Les mêmes phrases, les mêmes mots, les mêmes têtes, la même hargne, la même haine…

Est-il encore possible de débattre sereinement et respectueusement dans ce pays ou plus personne ne fait confiance à personne ?

Et quel étrange paradoxe dans un pays où traditionnellement « on attend tout de l’Etat », ce qui est d’ailleurs légitime puisque l’Etat veut tout décider et tout prendre en main : Qu’espérer d’un Etat en qui nul n’a confiance ?

Un suicide collectif ou une révolution !

  Le Scarabée Noir.

 

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article