LE NOUVEL « ÉQUILIBRE » MONDIAL

Publié le par Le Scarabée Noir

LE NOUVEL « ÉQUILIBRE » MONDIAL

On parle peu des gigantesques projets de la Chine et de leurs conséquences sur les équilibres géostratégiques mondiaux.

L’un des plus importants projets est le projet OBOR (One Road, One Belt) qui consiste à ouvrir les « routes de la soie » en maritime et en terrestre.

Déjà, des « tests grandeur nature » ont été faits  par voie ferroviaire (des trains partis de Chine pour arriver en Europe du Nord). Les routes maritimes sont, quant à elles, ouvertes depuis longtemps.

Fort bien, me direz-vous et alors ?

Les Chinois ne sont pas fous et ils savent bien qu’il est fondamental de sécuriser ces routes en leurs points les plus névralgiques.

C’est ainsi qu’ils ont implanté une base militaire à Djibouti depuis 2016 pour contrôler les trafics maritimes dans une zone très sensible, notamment pour la piraterie, et qu’ils envisagent une autre implantation à Oman.

Cette implantation à Djibouti fait « grincer des dents », les Chinois étant beaucoup plus nombreux que prévu et n’ayant pas un comportement très « gentil » envers les autochtones…

C’est ainsi aussi qu’ils vont créer une base militaire à la limite de leur propre frontière avec l’Afghanistan avec pour objectif de contrôler toute cette zone d’Asie (avec l’accord tacite des Russes). Cette zone est désormais laissée vacante  par les Etats-Unis, et la Chine entretient de bons rapports avec un pays limitrophe aussi important que le Pakistan, ce qui est loin d’être le cas des Etats-Unis…

A Oman, on est proche des zones de production du pétrole et du gaz et la zone d’implantation en Afghanistan regorge de matières premières.

Et n’oublions pas que l’armée Chinoise est de très loin la plus puissante armée du monde avec plus de deux millions de soldats actifs.

N’oublions pas non plus que, en raison de l’absurde politique « occidentale » envers la Russie, cette dernière se tourne désormais vers la Chine et l’Asie, contrainte et forcée, alors que ce n’est pas « historiquement naturel » pour la Russie.

La Chine et la Russie ont créé l’OCS (Organisation de Coopération de Shanghai) qui regroupe bon nombre de pays d’Asie Centrale et qui a aussi intégré officiellement l’Inde et le Pakistan en juin 2017.

Chine + Russie + Inde + Pakistan, le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est du costaud et des puissances nucléaires !

Pendant que notre vieille Europe décadente se déchire et se laisse tranquillement envahir, et que les Etats-Unis se replient sur eux-mêmes, un nouvel équilibre se fait jour en Asie.

L’Europe a  transféré sa production industrielle et notamment la fabrication de ses produits de grande consommation à la Chine et aux autres pays de la zone : Elle est clairement « Asiatico-dépendante » !

Une dépendance dont Trump veut affranchir son pays avec de très fortes incitations fiscales pour le retour au bercail de l’industrie Américaine, ce qui n’est absolument pas le cas de l’Europe.

Je partage l’opinion de Michel Onfray qui pense que nous sommes à la fin d’une civilisation.

Tout le montre, quel que soit l’angle d’observation : Social, politique, économique, financier, religieux, philosophique, culturel, militaire, éducatif…

Et c’est bien triste.

En définitive, cet autodafé de l’Europe est le fait de son ancien « empire colonial » et de ceux à qui elle aura « donné » son économie…

Une revanche de l’histoire ?

  Le Scarabée Noir.

 

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article