LE PEUPLE FRANÇAIS A UN ENNEMI

Publié le par Pierre Robès

LE PEUPLE FRANÇAIS A UN ENNEMI

Mais pour qui se prend-t-il donc, lui qui est absolument incapable de redonner la paix interne dans un pays où une policière est piétinée et tabassée par des sauvages, pour donner ainsi des « leçons aux autres » en affirmant que B El Assad est l’ennemi du peuple Syrien ?

C’est Poutine, grâce à son efficace armée, qui a fait le ménage dans cette région qu’aucun esprit occidental raisonnant avec son formatage éducatif n’est capable de comprendre.

Monsieur Macron, au lieu de nous enfumer avec vos ridicules coups de menton qui n’abusent personne, occupez-vous donc des vrais problèmes de votre pays : La France.

Que faites-vous pour éradiquer cette immigration qui va finir par gangréner encore plus ce qu’il reste de notre pays ?

Bien sûr qu’il faut accueillir et soigner tous ces pauvres gens, mais les vrais responsables sont ceux qui les mettent sur les routes, les montagnes gelées et les conduisent à la mort.

Si on accepte cette invasion, c’est qu’elle est voulue, donc ayez le courage de vos opinions, comme l’a eu Angela Merkel avant de se rendre compte qu’elle faisait une belle connerie, et dites clairement que vous souhaitez que la France accepte 500.000, 1 million, 2 millions de migrants et mettez en place les structures d’accueil nécessaires !

Quand on parle de Macron, il ne faut jamais, jamais, jamais oublier les propos d’Alain Minc, l’un de ceux qui l’ont embauché, payé,  fabriqué.

« Macron est un remarquable banquier d’affaires, car c’est un métier de pute ».

Chacune de ses déclarations, chacune de ses « sorties » illustre parfaitement bien la pertinence de cette analyse…

Mais à la différence des putes qui sont toujours de très braves filles, Macron est méchant, très méchant et il ne trompe personne au niveau international, ne nous faisons aucunes illusions.

Courage, plus que 4 ans à tenir !

Pierre Robès    Pierre Robès

 

Publié dans Pierre ROBÈS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article