POURQUOI TANT D'ACHARNEMENT CONTRE POUTINE ?

Publié le par Emma Burlington

POURQUOI TANT D'ACHARNEMENT CONTRE POUTINE ?

Pourquoi tant d'acharnement contre Poutine?

Cela ne date pas d'hier que la bien-pensance occidentale se livre à un véritable acharnement contre ce cher Vladimir Poutine.

Mais celle-ci a repris des couleurs ces derniers jours, avec cette affaire de l'ex espion russe empoisonné. De cette affaire est née une ambiance de big bang médiatique, un joyeux bordel règne dans toute cette histoire aux allures de guerre froide qu’ils disent. Ils y étaient ?

Sauf que dans cette histoire, pas sûr que le camp du mal soit la Russie cette fois-ci. A supposer que le camp du bien ait toujours été l'Europe occidentale...

Je crois qu'il convient de reprendre le fil de cette histoire, de reprendre les faits un à un, de les analyser avec objectivité sans mauvaise foi et sans arrière-pensée politique.

Un homme, du nom de Sergueï Skripal, a été empoisonné par un agent chimique tout comme sa fille dans une ville de cette brave Angleterre, Salisbury. Premier fait.

Deuxième fait : il se trouve que Skriptal est un ex espion russe. Il a trahi son pays et a rejoint le MI6. Trahison qui n'a pas du tout plu, il a donc été jugé, ce qui me semble normal d'ailleurs, et a été condamné à 13 ans de prison. Néanmoins, à la suite d'une échange d'agents de renseignement entre les États-Unis et la Russie, il a pu rejoindre l'Angleterre pour y couler de jours heureux. C'était en 2010.

Tels sont les faits que j'ai donc pu extraire de tout cet engouement médiatique, et qui est à portée de tous, pas besoin d'avoir fait de grandes écoles de journalisme, celles dont ces journaleux du dimanche sont diplômés, ce qui ne fait guère envie quand on voit la qualité des infos.

On nous explique ensuite que l'agent chimique utilisé, seuls les russes sont capables de le faire. Là, la première alarme sonne dans mon cerveau. Ah bon ???

Ainsi, les services secrets russes seraient devenus complètement et subitement stupides pour utiliser un produit qui les désigneraient de facto coupable de cette tentative d'assassinat ? Même pas drôle les russes : ils auraient pu au moins faire un effort pour le suspens ! Par ailleurs, l'histoire concernant l'agent utilisé mérite qu'on s'y arrête quelques instants.

Les "médias" ont dit que seuls les russes pouvaient confectionner cette substance appelé A234 au Royaume-Uni. Le scientifique Vil Mirzaïanov, qui a participé à sa création, a ainsi publié dans un livre la formule de cette substance comme le relate un article du Monde (comme quoi tout arrive). Cet article, d'ailleurs, se termine par les phrases suivantes : "L'apparition de la substance au Royaume-Uni a été pour lui (Mirzaïanov) un " choc". "Je pensais naïvement, avoue-t-il, qu'après avoir publié la formule, j'avais mis un terme à son application." Ainsi, tout le monde est susceptible de connaître cette formule et par conséquent de fabriquer cette substance... Pas un peu hypocrite les british ?

Par ailleurs, que quelqu'un m'explique l'intérêt qu'auraient trouver les Russes à tuer cet agent aujourd'hui ? Pourquoi ? Tout va bien du côté de Poutine. Il a été réelu largement avec plus de 70% des voix, la Russie est redevenue une nation incontournable sur le plan international notamment au Moyen-Orient, les Russes adorent leur président... Bref...

Poutine, ex-agent du KGB, est quand même loin d'être un imbécile (contrairement à certains de nos dirigeants), c'est un secret pour personne. Alors pourquoi, à quelques jours des élections en Russie, pourquoi aurait-il voulu tuer cet ex-espion russe ? Cet ex-espion russe qui ne représentait plus un danger pour la Russie puisque les russes eux-mêmes l'ont laissé partir en quelque sorte !

Non, j'ai beau me creuser la tête ça ne vient pas...

Peut-être parce qu'il n'y a rien à trouver. Du moins du côté Russe...

Et du côté Britannique au fait...?

Tiens ? Avant tout cet emballement, tout ce cirque, il paraît que May avait quelques difficultés avec le... Comment ça s'appelle déjà...? Ah oui le Brexit !

Peut-être que de ce côté, mes recherches seront plus fructueuses...

Et puis, il ne faut pas oublier la fille de l'agent dans l'histoire. Si ça se trouve, c'était peut-être elle la cible.

Il parait qu'elle allait se marier. Mais que sa belle-mère, une pro-russe puissance 10, n'aimait pas vraiment l'optique de se retrouver aux repas de famille avec un "traître", dixit la nièce de Sergueï dans une interview au The Sun...

A méditer...

E B    Emma Burlington

 

Publié dans Emma BURLINGTON

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article