BEAUCOUP DE FORME ET DE FRIME, PEU DE FOND !

Publié le par Le Scarabée Noir

BEAUCOUP DE FORME ET DE FRIME, PEU DE FOND !

Les médias ne tarissent pas d’éloges sur Macron et célèbrent son premier anniversaire au pouvoir.

Et de citer des sondages qui disent combien il est apprécié des Français.

Après tout, c’est normal puisque les Français l’ont plébiscité à plus de 60% !

Ce peuple n’est pas idiot, enfin pas complètement, on le voit mal tirer à boulets rouges sur celui qu’il a porté au pouvoir, puis à tous les pouvoirs.

Alors quel bilan intermédiaire tirer de cette première année de Macronie ?

Sur la forme, donc sur la communication, un grand coup de chapeau !

La France a retrouvé son rang de grande puissance internationale !

On l’a vu partout dans le monde Emmanuel !

Lui et Brigitte, le mannequin vedette LVMH !

Mais, in fine, pour quel résultat ?

La France de l’OTAN est le pur et simple vassal des Etats-Unis, de ce « psychopathe » imprévisible qu’est Donald , l’homme qui enlève les pellicules de son costard pour rendre « son » Emmanuel impeccable !

Où est donc la vraie politique extérieure de la France ?

Quelle est la position de la France vis-à-vis de la Turquie, d’Israël, du Liban, de l’Iran, de la Russie ?

La France de Macron suit la politique Américaine, un point c’est tout. La politique extérieure de la France est morte.

Où est donc passé le ministre des Affaires Etrangères ?

Et à l’intérieur du pays ?

Tout plein de réformes, nous dit-on.

Tous ces pro Macron « font des sauts de cabri » en criant « réformes, réformes, réformes ! »

Mais quelles réformes ?

On a changé la carte et le menu, mais pas les plats !

Pire, ils sont devenus parfaitement indigestes comme les complications du droit du travail ou le « joyeux bordel » de l’orientation post bac, ou l’effroyable complexité administrative qui attend les entreprises avec la retenue à la source, ou cette absurde loi sur l’immigration, ou, ou…

Etait-il si urgent de s’attaquer à la réforme de la SNCF ?

Etait-ce une priorité pour un Etat qui veut tout réformer sauf lui-même, alors que c’est là la priorité des priorités ?

Plus de 56% de la production de richesse nationale est allouée au fonctionnement d’un Etat qui capitule devant des zadistes er des casseurs d’opérette…

Et tout cela pour quoi ?

Macron n’a toujours pas expliqué son cap, son dessein pour la France, sa vision.

Les Français commencent d’ailleurs à en « avoir marre » et à se réveiller peu à peu.

Pour l’heure, cela prend la forme d’une certaine distanciation, d’un certain « ras le bol passif », comme le réveil « un lendemain de cuite ».

Le reportage diffusé par la 3ème chaîne sur l’accession au pouvoir de Macron a fait un joli flop !

Camping Paradis a fait 3,6 millions de téléspectateurs, le reportage sur Macron…1,5 million !

La perception « des gens » a donc bien évolué : Macron ce n’est pas le Paradis !

Même Greenpeace «  dézingue » Macron dans un récent rapport et dénonce son « bla-bla » suivi d’aucune action !

C’est dire…

Quant à ce « grand discours fondateur » que d’aucuns appellent de leurs vœux, il n’est, à mon avis, pas prêt de venir !

Macron ne peut tout de même pas annoncer que son idéologie, c’est celle de la globalisation et donc d’une gouvernance mondiale assurée par une élite (cette élite dont il fait partie), comme dans la République de Platon ! Une élite qui sait qu’il faut faire rouler les gens à 80 km/h, par exemple.

J’y reviendrai…

  Le Scarabée Noir.

 

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article