KOHLER EST-IL CHOCOLAT ?

Publié le par Le Scarabée Noir

KOHLER EST-IL CHOCOLAT ?

Et dire que Fillon est tombé pour une toute petite histoire d’emploi fictif de Pénélope, que même Bayrou a dû s’échapper du gouvernement Macron pour avoir abusé des subsides de l’Europe et qu’on a failli mettre Cahuzac en tôle, alors que j’apprends que Kohler, le Talleyrand de Macron, l’homme qui pilote tout en France en sous-marin, a été Directeur Financier de MSC  « en même temps » qu’il dirigeait la campagne de Macron et que ce mec avait été haut fonctionnaire à Bercy !

La mère d'Alexis Kohler est la cousine germaine de Rafaela Aponte, qui a cofondé l'entreprise avec son mari Gianluigi en 1970.

MSC est un géant du shipping qui réalise 6 milliards de bénéfices « déclarés » par an et pas seulement dans les croisières, mais surtout dans les transport par conteneurs : C’est le 2ème armateur mondial dans le conteneur après le danois Maersk, devant le groupe Français CMA CGM et le Chinois COSCO/China Shipping !

MSC, c’est 15% du marché du transport de conteneurs ! Un géant géantissime !

Pour donner une idée, MSC exploite 521 porte-conteneurs dont les deux tiers sont affrétés (loués), tandis que Maersk en exploite 751 et CMA CGM 503.

Le monde du shipping, c’est un monde de navigateurs sur les mers, un monde sans frontières, un monde où règnent les pavillons de complaisance, les sociétés off-shore, les « externalisations de bénéfices », les montages financiers et fiscaux particulièrement complexes et opaques dans des paradis fiscaux, les collusions de toutes sortes.

Savez-vous que le pays qui a la plus importante flotte mondiale,  c’est la Grèce ! Je m’étais amusé, en son temps, à démontrer que si la Grèce vendait sa flotte de commerce au prix de marché de ses navires, il y avait largement de quoi rembourser la dette ! Seulement c’est impossible en raison du statut fiscal des armateurs Grecs.

Et puis les navires Grecs sont financés par des établissements financiers Allemands, alors ...

Pour en revenir à notre ami Kohler, il est évident qu’en sa qualité de Directeur Financier du géant MSC, il a dû « tremper » dans toutes sortes de montages financiers et fiscaux à faire pâlir le plus zélé des enquêteurs de la brigade financière !

Lors de la négociation sur la reprise des chantiers navals STX, MSC a joué un rôle important pour empêcher que le groupe Italien Fincantieri ne reprenne ce fleuron de la construction navale française.

Le représentant du propriétaire de MSC, Il Signore Aponte (fortune estimée à 8.9 milliards de dollars), se nommait Kohler !

Quant on sait ce qu’il est advenu de ce dossier, on se demande comment le Directeur Financier d’une immense société appartenant à un membre de sa famille a pu être nommé au poste de plus haut fonctionnaire de l’état Français.

C’est STX France, désormais entreprise Italienne, qui construira le plus grand navire de croisière de MSC, entreprise Italo-Suisse, le Grandiosa 6.334 passagers !

Il est vrai que cela donnera du boulot en France, mais où iront les bénéfices ?

Enfin bon, à entendre les « journalistes sur les plateaux de télé », il n’y a rien de choquant dans tout cela.

Ce qui me sidère aussi, c’est la totale absence de professionnalisme de ces journalistes qui ne présentent MSC que comme un « croisiériste » !

Il faut impérativement que le monde politique intègre bien la notion d’incompatibilité : Interdit pour un commissaire aux comptes d’être nommé CAC de l’entreprise appartenant à sa cousine !

Devenir Secrétaire Général de l’Elysée, numéro 2 non élu de la république, après avoir trempé dans une multinationale aussi opaque, c’est sans problème..

Pourquoi Monsieur Kohler n’est-il pas resté tranquillement chez MSC ?

Aurait-il d’autres ambitions ?

  Le Scarabée Noir.

 

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article